#1 [↑][↓]  29-11-2016 09:24:15

Avroliner
Copilote
Lieu: WSSS
Date d'inscription: 03-11-2011

[Réel] Crash d'un Avro RJ85 de LAMIA Bolivia en Colombie.

L'avion qui transportait les joueurs de l'équipe de foot Brésilienne "Chapecoense" et qui reliait Santa Cruz en Bolovie, devait atterrir à l'aéroport international de Medellin.

Il s'agit d'un Avro RJ85 (Reg: CP2933) construit en 1999 et ayant volé pour Mesaba et CityJet avant d'arriver chez LAMIA.

L'équipage aurait déclaré une urgence pour "défaillance électrique".

https://d31asmy75eposw.cloudfront.net/full/6/38230_1477876325.jpg

L'avion s'est abîmé dans une zone escarpée (Élévation du terrain de destination 7000ft).

http://nsa38.casimages.com/img/2016/11/29/16112907513335379.jpg


Avro.


Keep The Blue Side Up!

Fsx DX10// i7-4790K@4.8ghz // Gigabyte GTX1070 // Maximus VI Hero // 16GB DDR3 // Corsair Hydro Serie H100i // Be Quiet 680 Watt.

Hors ligne

 

#2 [↑][↓]  29-11-2016 10:09:55

biatou
Nouveau pilote
Date d'inscription: 28-09-2016
Renommée :   

Re: [Réel] Crash d'un Avro RJ85 de LAMIA Bolivia en Colombie.

Bonjour
Europe 1 vient d'annoncer que la cause probable était une panne de carburant.
Biatou

Hors ligne

 

#3 [↑][↓]  29-11-2016 17:20:37

FlyingVomito
Copilote
Lieu: LFPL / LFPA
Date d'inscription: 15-03-2008
Renommée :   

Re: [Réel] Crash d'un Avro RJ85 de LAMIA Bolivia en Colombie.

Si Europe 1 le dit alors roll


Chat collé au plafond, tire le manche à fond.

Hors ligne

 

#4 [↑][↓]  29-11-2016 17:56:43

Lucky1508
Pilote confirmé
Lieu: Sur le jumpseat ! - La Réunion
Date d'inscription: 12-02-2015
Renommée :   
Site web

Re: [Réel] Crash d'un Avro RJ85 de LAMIA Bolivia en Colombie.

Bonjour,

Mes condoléances aux familles des victimes. C'est vraiment pas joli d'entendre ça..

++
Lucky


http://status.ivao.aero/495937.png
-----------------------------------------------------------------
Ma Config :
i7-6700K @ 4,2 GHz / GTX 1060 OC Gaming Strix / 16 Go RAM DDR4 / Asus Maximus VIII Hero

Hors ligne

 

#5 [↑][↓]  29-11-2016 19:12:49

NEPTUNE6P2V7
Pilote Virtuel
Date d'inscription: 26-08-2009
Renommée :   65 

Re: [Réel] Crash d'un Avro RJ85 de LAMIA Bolivia en Colombie.

Une équipe de football  RIP


Asus Crosshair V Formula Z, CPU AMD FX 9590 5ghz, ventirad NHD14  Noctua, Gygabite GTX980 G1 TI, ALIM ATX1200, 8giga MEM2400Mhz, 6 SSD 850 pro, + disque externe 2 tera,3 écrans 24"...P3D, Antec NineHundred II .

Hors ligne

 

#6 [↑][↓]  29-11-2016 22:09:21

philouplaine
Copilote
Lieu: Toulouse
Date d'inscription: 07-06-2010
Renommée :   44 

Re: [Réel] Crash d'un Avro RJ85 de LAMIA Bolivia en Colombie.

Non en effet Neptune6P2V7!
Un avion au tapis, des vies brutalement arrêtées. Pas joli joli.
Paix à leurs âmes.
Une panne carburant ???? C'est étonnant!
Philippe

Dernière modification par philouplaine (29-11-2016 22:09:33)


ouaf ouaf ! bon toutou !!

Hors ligne

 

#7 [↑][↓]  30-11-2016 02:33:25

NEPTUNE6P2V7
Pilote Virtuel
Date d'inscription: 26-08-2009
Renommée :   65 

Re: [Réel] Crash d'un Avro RJ85 de LAMIA Bolivia en Colombie.

philouplaine a écrit:

Non en effet Neptune6P2V7!
Un avion au tapis, des vies brutalement arrêtées. Pas joli joli.
Paix à leurs âmes.
Une panne carburant ???? C'est étonnant!
Philippe

Avec les holding, qu'il a fait ; je pense que oui, il n'y a pas de combustion au crash .....!
reste les boites à savoir ce quelles disent, la panne élec si y a plus de moteur en route dur de garder de l'élec ...

Patou


Asus Crosshair V Formula Z, CPU AMD FX 9590 5ghz, ventirad NHD14  Noctua, Gygabite GTX980 G1 TI, ALIM ATX1200, 8giga MEM2400Mhz, 6 SSD 850 pro, + disque externe 2 tera,3 écrans 24"...P3D, Antec NineHundred II .

Hors ligne

 

#8 [↑][↓]  30-11-2016 08:21:58

LFQQ
Elève Pilote
Date d'inscription: 19-04-2016
Renommée :   

Re: [Réel] Crash d'un Avro RJ85 de LAMIA Bolivia en Colombie.

Mais alors, si panne sèche il y a, comment la panne aurait pu impacter les systèmes électrique ?
Car il y a l'APU et la batterie qui devraient encore pouvoir fonctionner, et peut-être le système
RAT ?!
Je pense qu'il y a eu une fuite de carburant, et que cela a dû endommager certains circuit électrique ( -> Court circuit ? ).
Car si il y avait eu d'abord une panne des génératrices, les pilotes se seraient rendu compte qu'il y avait un problème au niveaux des moteurs.
Donc ça me semble logique que la panne électrique soit arrivé avant l'arrêt complet des moteurs.

Les pilotes n'ont pas fait gaffe à leur carburant et on été concentré sur la "panne électrique".
C'est le fameux Effet Tunnel, où les pilotes en état de stress ne se concentrent que sur quelques paramètres et leur capacité d'analyse en est donc réduite...

Après peut-être que mon hypothèse n'est pas plausible, je ne connais pas du tout le RJ85 wink
Mais toutes mes  condoléances aux familles...
F.

Dernière modification par LFQQ (30-11-2016 08:42:30)


I7 4790 3,6 GHz / GTX 960 2go VRAM / 8go DDR3 / MSI Z87 / Seagate 1to
Saitek X52 + SAITEK PZ35 & X-PLANE 10.45

Hors ligne

 

#9 [↑][↓]  30-11-2016 11:17:50

NEPTUNE6P2V7
Pilote Virtuel
Date d'inscription: 26-08-2009
Renommée :   65 

Re: [Réel] Crash d'un Avro RJ85 de LAMIA Bolivia en Colombie.

Je connais pas l'Avro mais l'apu se sert du kéro on bord ? non, donc panne sèche . ????


Asus Crosshair V Formula Z, CPU AMD FX 9590 5ghz, ventirad NHD14  Noctua, Gygabite GTX980 G1 TI, ALIM ATX1200, 8giga MEM2400Mhz, 6 SSD 850 pro, + disque externe 2 tera,3 écrans 24"...P3D, Antec NineHundred II .

Hors ligne

 

#10 [↑][↓]  30-11-2016 11:20:12

warbird 1969
Commandant de bord
Lieu: LFAI / 47 ans
Date d'inscription: 04-11-2010
Site web

Re: [Réel] Crash d'un Avro RJ85 de LAMIA Bolivia en Colombie.

il y a deja eu un precedent sur un autre appareil (je sais plus lequel ) ou une fuite de kero avait entrainer un court-circuit et couper les moulins ...

Hors ligne

 

#11 [↑][↓]  30-11-2016 15:42:22

philouplaine
Copilote
Lieu: Toulouse
Date d'inscription: 07-06-2010
Renommée :   44 

Re: [Réel] Crash d'un Avro RJ85 de LAMIA Bolivia en Colombie.

L'article de ce matin sur le site air-journal.fr
Philippe

Crash en Colombie : 71 morts, six rescapés

Publié le 30 novembre 2016 à 07h00 par François Duclos



L’accident près de Medellin en Colombie lundi soir d’un vol charter transportant l’équipe de football brésilienne de Chapecoense a fait 71 morts et six blessés. Les boîtes noires ont été retrouvées en bon état.

Parti du sud du Brésil et ayant fait une escale à Santa Cruz de la Sierra en Bolivie le 28 novembre 2016, l’Avro RJ85 de la compagnie aérienne LAMIA Bolivia (Línea Aérea Mérida Internacional de Aviación), immatriculé CP2933 et mis en service en 1999, transportait 68 passagers et neuf membres d’équipage vers l’aéroport de Medellin-José María Cordova en Colombie. L’appareil a disparu des écrans radar à une trentaine de kilomètres de sa destination, après que les pilotes ont lancé un appel de détresse signalant des problèmes électriques. Six personnes ont été retrouvées vivantes par les équipes de secours : trois joueurs de l’équipe de Chapecoense, un journaliste et deux membres d’équipage. Les 71 autres présentes à bord (quatre passagers avaient raté le vol) ont péri dans l’accident selon l’Unité nationale de gestion des risques et catastrophes (UNGRD).

Les enregistreurs de vols ont été récupérés mardi au milieu des débris et sont en très bon état, selon l’Autorité de l’aviation civile colombienne (CAAC). Seule l’enquête, y compris l’examen de ces boîtes noires permettra de confirmer la version de l’accident donnée par un pilote d’Avianca, dont le vol AV9771 était lui aussi en attente d’atterrissage à Medellin (un avion de la low cost VivaColombia ayant apparemment demandé un atterrissage d’urgence). Selon lui, « l’équipage de LAMIA a demandé au contrôle aérien combien de temps il devrait rester en holding avant de pouvoir atterrir ; 2 ou 3 minutes plus tard, il a demandé un atterrissage d’urgence pour cause de manque de carburant, le contrôle répondant qu’ils étaient en troisième position. Le pilote aurait alors déclaré avec une voix désespérée à commencer sa descente, puis annoncé une panne électrique totale. Aucune communication n’é été entendue ensuite ». La CAAC a confirmé hier ne pas avoir vu de trace de carburant sur le site du crash.

L’AAIB (équivalent britannique du BEA français) a envoyé trois enquêteurs en Colombie, l’avion ayant été construit en Grande Bretagne, ils seront assistés par des représentants de British Aerospace.

Outre les joueurs et l’entourage de l’équipe de Chapecoense, venue en Colombie disputer la finale aller de la Copa Sudamericana contre le club Atletico Nacional, 20 journalistes se trouvaient à bord du vol.


ouaf ouaf ! bon toutou !!

Hors ligne

 

#12 [↑][↓]  30-11-2016 17:53:12

FlyingVomito
Copilote
Lieu: LFPL / LFPA
Date d'inscription: 15-03-2008
Renommée :   

Re: [Réel] Crash d'un Avro RJ85 de LAMIA Bolivia en Colombie.

Si c'est ça c'est juste hallucinant sad


Chat collé au plafond, tire le manche à fond.

Hors ligne

 

#13 [↑][↓]  30-11-2016 17:56:15

Glide
Elève Pilote
Date d'inscription: 26-07-2013

Re: [Réel] Crash d'un Avro RJ85 de LAMIA Bolivia en Colombie.

Ici, l'incident de l'A320 de VivaColombia.

https://www.aeroinside.com/item/8665/vi … -fuel-leak


"Les temps comme les œufs sont durs et la bêtise n'a pas de limite."

Hors ligne

 

#14 [↑][↓]  01-12-2016 15:44:29

mikayenka
Copilote
Date d'inscription: 03-04-2012
Renommée :   -1 

Re: [Réel] Crash d'un Avro RJ85 de LAMIA Bolivia en Colombie.

Si on part sur le principe que l'avion a décollé avec la quantité de carburant nécessaire et réglementaire pour arriver à destination en toute sécurité, il ne reste pas beaucoup de possibilité.

Donc déjà, c'est pas des holding qui ferait un avion tomber en pane sèche, puisque ce genre d'éventualité est prise en compte pour le choix de la quantité de carburant a embarquer.

Ensuite, en principe, les pilotes sont censés vérifier la quantité de kéro pendant le vol, ils doivent faire des bilans carburant en vol pour voir ce qui reste et si c'est suffisant pour terminer le vol.
Au pire des cas, c'est pas à la dernière minute qu'on va avertir les contrôleurs de la situation.

Et pour finir, si une fuite de carburant est détecté, il y a forcement une procédure, un terrain de déroutement, etc...

Donc à moins d'être un équipage négligeant ou suicidaire, le problème pourrai venir:

- de la politique de la compagnies, qui consisterai à se réserver à elle seule le choix du carburant même si le pilote juge qu'il serait plus sure de partir avec un peu plus.

- d'une erreur de jauge à carburant. Une erreur aurait pu se produire au sol laissant croire qu'il serait parti avec la quantité requise alors qu'il n'en ai rien.

Dernière modification par mikayenka (01-12-2016 15:49:24)

Hors ligne

 

#15 [↑][↓]  01-12-2016 15:53:02

kOOk
Copilote
Date d'inscription: 14-11-2009
Renommée :   18 

Re: [Réel] Crash d'un Avro RJ85 de LAMIA Bolivia en Colombie.

mikayenka a écrit:

- d'une erreur de jauge à carburant. Une erreur aurait pu se produire au sol laissant croire qu'il serait parti avec la quantité requise alors qu'il n'en ai rien.

On ne se fie pas qu'aux jauges. Chaque plein est suivi d'un calcul simple qui consiste à multiplier les litres coulés par la densité du carburant, ce qui nous donne la masse fournie par l'avitailleur, à laquelle on ajoute la masse restante avant coulée. Le résultat doit correspondre, dans une certaine mesure de tolérance, à ce que l'on s'attend à avoir sur papier.

Si par exemple il me reste 2500 kilos dans mes réservoirs, et que je souhaite 9000 kilos au final. L'avitailleur m'apporte un bon carburant sur lequel est inscrit 9260 litres pour une densité de 0.810, et mes jauges indiquent 9000. 9260 litres correspondent à 7500 kilos, qui ajoutés à 2500 font bien 9000. Les jauges sont correctes.

Hors ligne

 

#16 [↑][↓]  01-12-2016 15:59:25

n666eo
En vacances
Date d'inscription: 16-09-2008

Re: [Réel] Crash d'un Avro RJ85 de LAMIA Bolivia en Colombie.

A la décharge de Mikayenka, une mauvaise jauge carburant reste malgré tout la cause du crash de l'ATR de Tuninter (pas la seule cause, mais quand même).

Dernière modification par n666eo (01-12-2016 16:00:03)


T.

Hors ligne

 

#17 [↑][↓]  01-12-2016 15:59:41

Ptipilot
Commandant de bord
Lieu: LFPT
Date d'inscription: 18-03-2008

Re: [Réel] Crash d'un Avro RJ85 de LAMIA Bolivia en Colombie.

De toutes façons, qu'elle que soit la raison de cet accident, la très jolie copilote (Sisy Gabriela Arias Paraviciny) est en dehors de toutes responsabilités... e_Clown

[video]https://youtu.be/C7-DldsIVmU[/video]

Dernière modification par Ptipilot (07-12-2016 19:51:03)


A+

Alain

Hors ligne

 

#18 [↑][↓]  01-12-2016 16:00:41

mikayenka
Copilote
Date d'inscription: 03-04-2012
Renommée :   -1 

Re: [Réel] Crash d'un Avro RJ85 de LAMIA Bolivia en Colombie.

kOOk a écrit:

mikayenka a écrit:

- d'une erreur de jauge à carburant. Une erreur aurait pu se produire au sol laissant croire qu'il serait parti avec la quantité requise alors qu'il n'en ai rien.

On ne se fie pas qu'aux jauges. Chaque plein est suivi d'un calcul simple qui consiste à multiplier les litres coulés par la densité du carburant, ce qui nous donne la masse fournie par l'avitailleur, à laquelle on ajoute la masse restante avant coulée. Le résultat doit correspondre, dans une certaine mesure de tolérance, à ce que l'on s'attend à avoir sur papier.

Si par exemple il me reste 2500 kilos dans mes réservoirs, et que je souhaite 9000 kilos au final. L'avitailleur m'apporte un bon carburant sur lequel est inscrit 9260 litres pour une densité de 0.810, et mes jauges indiquent 9000. 9260 litres correspondent à 7500 kilos, qui ajoutés à 2500 font bien 9000. Les jauges sont correctes.

Tu veux dire qu'il n'existerait pas une situation qui conduirait à un équipage de se tromper sur la quantité réel embarqué?

Hors ligne

 

#19 [↑][↓]  01-12-2016 16:03:08

kOOk
Copilote
Date d'inscription: 14-11-2009
Renommée :   18 

Re: [Réel] Crash d'un Avro RJ85 de LAMIA Bolivia en Colombie.

n666eo a écrit:

A la décharge de Mikayenka, une mauvaise jauge carburant reste malgré tout la cause du crash de l'ATR de Tuninter (pas la seule cause, mais quand même).

Combiné avec d'énormes erreurs humaines de suivi carburant, tout de même.

Hors ligne

 

#20 [↑][↓]  01-12-2016 16:05:13

kOOk
Copilote
Date d'inscription: 14-11-2009
Renommée :   18 

Re: [Réel] Crash d'un Avro RJ85 de LAMIA Bolivia en Colombie.

mikayenka a écrit:

Tu veux dire qu'il n'existerait pas une situation qui conduirait à un équipage de se tromper sur la quantité réel embarqué?

Une erreur dans les jauges se décèle hors cas d'erreurs répétées par divers intervenants. C'est peut-être le cas ici, mais j'en doute au vu des éléments.

Hors ligne

 

#21 [↑][↓]  01-12-2016 16:35:32

mikayenka
Copilote
Date d'inscription: 03-04-2012
Renommée :   -1 

Re: [Réel] Crash d'un Avro RJ85 de LAMIA Bolivia en Colombie.

kOOk a écrit:

mikayenka a écrit:

Tu veux dire qu'il n'existerait pas une situation qui conduirait à un équipage de se tromper sur la quantité réel embarqué?

Une erreur dans les jauges se décèle hors cas d'erreurs répétées par divers intervenants. C'est peut-être le cas ici, mais j'en doute au vu des éléments.

Dans tout les cas, soit ils sont parti avec le nécessaire et il y a eu fuite détecté tardivement, ou soit ils sont parti avec une quantité insuffisante.

- Si il sont parti avec une quantité insuffisante, c'est que la réglementation n'a pas été respecté ou qu'il pensait l'avoir respecté.

- Si il sont parti avec le nécessaire c'est qu'il y a eu fuite, alors si la fuite conduit au crash c'est qu'elle à été détecté tardivement donc c'est que le suivie et bilan carburant a été négligé.

Mais peut-être qu'il leur sont arrivé ce qui est arrivé au vol 236 d'air transat.

Pour rappel, il y avait bien eu fuite sur le vol 236, mais le pilote à d’abord pensé à une erreur de l'ordinateur de bord.
L'ordinateur affichait une consommation excessive en comptabilisant la conso normal + la fuite.

Dernière modification par mikayenka (01-12-2016 16:39:14)

Hors ligne

 

#22 [↑][↓]  01-12-2016 17:56:07

Lucky1508
Pilote confirmé
Lieu: Sur le jumpseat ! - La Réunion
Date d'inscription: 12-02-2015
Renommée :   
Site web

Re: [Réel] Crash d'un Avro RJ85 de LAMIA Bolivia en Colombie.

mikayenka a écrit:

kOOk a écrit:

mikayenka a écrit:

Tu veux dire qu'il n'existerait pas une situation qui conduirait à un équipage de se tromper sur la quantité réel embarqué?

Une erreur dans les jauges se décèle hors cas d'erreurs répétées par divers intervenants. C'est peut-être le cas ici, mais j'en doute au vu des éléments.

Dans tout les cas, soit ils sont parti avec le nécessaire et il y a eu fuite détecté tardivement, ou soit ils sont parti avec une quantité insuffisante.

- Si il sont parti avec une quantité insuffisante, c'est que la réglementation n'a pas été respecté ou qu'il pensait l'avoir respecté.

- Si il sont parti avec le nécessaire c'est qu'il y a eu fuite, alors si la fuite conduit au crash c'est qu'elle à été détecté tardivement donc c'est que le suivie et bilan carburant a été négligé.

Mais peut-être qu'il leur sont arrivé ce qui est arrivé au vol 236 d'air transat.

Pour rappel, il y avait bien eu fuite sur le vol 236, mais le pilote à d’abord pensé à une erreur de l'ordinateur de bord.
L'ordinateur affichait une consommation excessive en comptabilisant la conso normal + la fuite.

Et on fait quoi des "pannes éléctriques" ? Quand bien même elles découleraient de l'arret des moteurs (peu probable dans la meusure ou je ne vois pas pourquoi les pilotes signaleraient des pannes éléctriques si les 4 moteurs se font la malle...), Comment se fait-il que FlightRadar24 ai suivi l'avion jusqu'à impact, alors qu'en cas d'arrêt moteur et des générateurs le transpondeur ne fait pas partie des instruments alimentés par la RAT ?

A moins que FR24 n'ai pas suivi jusqu'à impact, mais un peu avant (les cartes indiquent 15 200 ft et FR24 indique une perte de contact à 15 550 ft, ça me parait très (trop) proche pour être significatif de réelle différence mais admettons), dans ce cas ne trouvez vous pas que c'est très tardif ?

++
Lucky

Dernière modification par Lucky1508 (01-12-2016 18:00:56)


http://status.ivao.aero/495937.png
-----------------------------------------------------------------
Ma Config :
i7-6700K @ 4,2 GHz / GTX 1060 OC Gaming Strix / 16 Go RAM DDR4 / Asus Maximus VIII Hero

Hors ligne

 

#23 [↑][↓]  01-12-2016 18:03:37

tevare
Nouveau pilote
Date d'inscription: 17-07-2008

Re: [Réel] Crash d'un Avro RJ85 de LAMIA Bolivia en Colombie.

Bonjour
ici documents photos  et discussion très intéressants         http://avherald.com/h?article=4a16583c.

Hors ligne

 

#24 [↑][↓]  01-12-2016 18:05:11

NEPTUNE6P2V7
Pilote Virtuel
Date d'inscription: 26-08-2009
Renommée :   65 

Re: [Réel] Crash d'un Avro RJ85 de LAMIA Bolivia en Colombie.

L'AVRO avait suffisamment de kero, mais il a fait trop hippodromes,  il a bouffé la 1/2 heure de sécurité en plus de son emport ..

La gentille contrôleuse l'a fait trop attendre pour donner la prio à d'autre avions .....

Ceci est déjà arriver à New York, il y a des années de ça, un avion qui venait A/M du sud .... Trop de holding après un vol . Finit en crash !

Patou


Asus Crosshair V Formula Z, CPU AMD FX 9590 5ghz, ventirad NHD14  Noctua, Gygabite GTX980 G1 TI, ALIM ATX1200, 8giga MEM2400Mhz, 6 SSD 850 pro, + disque externe 2 tera,3 écrans 24"...P3D, Antec NineHundred II .

Hors ligne

 

#25 [↑][↓]  01-12-2016 18:18:12

n666eo
En vacances
Date d'inscription: 16-09-2008

Re: [Réel] Crash d'un Avro RJ85 de LAMIA Bolivia en Colombie.

Neptune, as-tu vérifié quel était l'emport mini règlementaire ?...

Le nécessaire pour le vol (en tenant compte du vent prévu), + contengency fuel (en général 5%) + 30 min d'attente + dégagement à destination. 30 min de holding, l'avion n'est sensé avoir bouffé QUE son holding, il lui reste encore de quoi dégager vers un autre terrain...

Donc non, les holdings n'y sont pour rien. C'est une fausse excuse. De plus, l'équipage est sensé se déclarer en emergency fuel bien avant d'en arriver là, histoire d'être prioritaire à l'atterrissage.

Dans l'accident que tu cites, les holdings n'étaient pas seuls responsables :

"Le rapport du NTSB, le bureau d'enquête américain, indiqua que l'accident était dû à une erreur de pilotage, l'équipage n'ayant jamais déclaré une urgence carburant au contrôle aérien comme cela est préconisé dans les procédures IATA."

"Il fut aussi déterminé que l'équipage n'essaya pas de se dérouter vers la destination alternative de Boston alors qu'ils avaient été avertis qu'ils seraient placés en zone d'attente pour plus de 45 minutes"

Bref, un avion ne tombe pas en panne sèche sans de nombreuses erreurs de son équipage (ou un problème technique particulièrement vicieux et non détecté).

Quant à signaler seulement une panne électrique totale, il faut simplement croiser les sources... Le texte est :

According to ATC recordings the crew reported about their predicament: "Señorita Lamia 933 está en falla total, falla eléctrica total, sin combustible", translated, "Ma'am, Lamia 933, total failure, total electrical failure, no fuel".

L'équipage a bien déclaré une panne électrique ET carburant.

Concernant le relief, il est plutôt autour de 8500ft au point d'impact, avec un contact perdu au FL155. Ca laisse quelques nautiques d'écart en panne électrique totale (en fait, sauf batteries j'imagine).

Dernière modification par n666eo (01-12-2016 18:31:30)


T.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.2.23
Traduction par punbb.fr

Maintenance informatique Lausanne