#1 [↑][↓]  27-04-2018 20:56:11

charliesierra
Elève Pilote
Lieu: LFRK
Date d'inscription: 13-08-2009
Renommée :   

[Réel]Fume évent, reportage d'envoyé spécial de jeudi dernier

Bonjour, si vous avez regardé comme moi ce reportage, vous avez peut être aussi découvert ce phénomène de pollution de l'air cabine par des fuites d'huile des moteurs sur le prélèvement d'air. Je suis étonné que cela n'est pas été intégré à la conception en mettant par ex des filtres ou des détecteurs et qu'aucun constructeur n'ai mis de solution palliative dès les premiers incidents ( sauf le b787 qui a changé complètement de système) . Le risque semble plus important pour les équipages que pour les passagers du fait du temps passé en vol, mais je pense que leurs santé est en jeu et que cela doit être traité. Dommage que les constructeurs n'ont pas donné d'explications , cela renforce encore le doute.
Comme sur ce forum il y a des personnes qui ont des avis éclairés ( Brice ...) j'aimerai bien en savoir plus sur l'aspect technique de cela .

Hors ligne

 

#2 [↑][↓]  27-04-2018 21:27:39

bricedesmaures
Commandant de bord
Date d'inscription: 02-12-2015
Renommée :   21 

Re: [Réel]Fume évent, reportage d'envoyé spécial de jeudi dernier

C'est en effet un sujet qui est récemment pris en compte, les incidents ne sont pas rares et ont un impact sur la santé des occupants.

Il faut déjà distinguer les vapeurs (fumes en anglais) des fumées (smoke)

2 Bureaux d'enquête ont publié une étude statistique sur ces pollutions d'origine variée: fuite d'huile par un palier, fuite hydraulique, fumées électriques (ventilateur qui lache) etc. Et beaucoup de type avions sont concernés. On ne peut donc pas trouver une solution unique.

Ca vaut vraiment le coup de lire ces 2 études, australienne et allemande. En faire une synthèse serait difficile.


https://www.atsb.gov.au/media/5394101/AR-2013-213.pdf

https://www.bfu-web.de/EN/Publications/ … cationFile


Il y a aussi des documents faits par des syndicats ou des assoc de PN, c'est à rechercher !

Hors ligne

 

#3 [↑][↓]  27-04-2018 21:37:03

bricedesmaures
Commandant de bord
Date d'inscription: 02-12-2015
Renommée :   21 

Re: [Réel]Fume évent, reportage d'envoyé spécial de jeudi dernier

2 autres études : FAA et surtout l'université de Hambourg qui fait de très bons sujets techniques clairs et illustrés:


https://www.faa.gov/data_research/resea … 201520.pdf

http://www.fzt.haw-hamburg.de/pers/Scho … nation.pdf

Hors ligne

 

#4 [↑][↓]  28-04-2018 08:39:42

bricedesmaures
Commandant de bord
Date d'inscription: 02-12-2015
Renommée :   21 

Re: [Réel]Fume évent, reportage d'envoyé spécial de jeudi dernier

On peut aussi faire des recherches avec le mot "syndrome aérotoxique" ou "aerotoxic syndrom"

Hors ligne

 

#5 [↑][↓]  28-04-2018 09:33:23

Bee Gee
Pilote Virtuel
Date d'inscription: 18-03-2008
Renommée :   141 

Re: [Réel]Fume évent, reportage d'envoyé spécial de jeudi dernier

Boeing et le 787 est novateur dans ce domaine

B 787 - No Bleed


"On n'est pas des ... quand même !" Serge Papagalli,

Hors ligne

 

#6 [↑][↓]  28-04-2018 10:05:10

Jerry150686
Commandant de bord
Membre donateur
Lieu: LFPG - LFPP
Date d'inscription: 13-03-2008
Site web

Re: [Réel]Fume évent, reportage d'envoyé spécial de jeudi dernier

Presque novateur.
Sur le 707, l'air ne venait pas directement des moteurs non plus, mais de 3 compresseurs situés dans les mâts moteurs (sauf sur le 1).
Bon, en moins efficace et tout.. smile


Jerry                http://downloads.precisionmanuals.com/images/forum/Boeing777_Banner_TechTeam.jpg
Blog: Keep calm, and aviate!

Hors ligne

 

#7 [↑][↓]  28-04-2018 10:27:36

Bee Gee
Pilote Virtuel
Date d'inscription: 18-03-2008
Renommée :   141 

Re: [Réel]Fume évent, reportage d'envoyé spécial de jeudi dernier

Evidemment, si on remonte à Louis Blériot on va toujours trouver des exceptions !


"On n'est pas des ... quand même !" Serge Papagalli,

Hors ligne

 

#8 [↑][↓]  28-04-2018 13:30:57

charliesierra
Elève Pilote
Lieu: LFRK
Date d'inscription: 13-08-2009
Renommée :   

Re: [Réel]Fume évent, reportage d'envoyé spécial de jeudi dernier

Merci Brice pour tous ces liens qui semblent très intéressants, je vais mettre à profit le week end pluvieux pour lire cela. Et bon week end à tous.

Hors ligne

 

#9 [↑][↓]  28-04-2018 13:41:32

Bee Gee
Pilote Virtuel
Date d'inscription: 18-03-2008
Renommée :   141 

Re: [Réel]Fume évent, reportage d'envoyé spécial de jeudi dernier

..

... Comme quoi les journalistes ne racontent pas que des conneries, il est bon de le souligner de temps à autre

...


"On n'est pas des ... quand même !" Serge Papagalli,

Hors ligne

 

#10 [↑][↓]  28-04-2018 22:56:11

bricedesmaures
Commandant de bord
Date d'inscription: 02-12-2015
Renommée :   21 

Re: [Réel]Fume évent, reportage d'envoyé spécial de jeudi dernier

En plus de l'aspect santé, il faut aussi penser à la sécurité du vol quand un ou les 2 pilotes sont intoxiqués rapidement au point de perdre la capacité de piloter ou du moins la rendre difficile. Les symptômes souvent cités sont nausées, vertiges, maux de tête et somnolence. Un pilote US de 50 ans est récemment décédé suite à une intoxication aérotoxique.

Voici un incident typique dont aucune cause n'a pu être déterminée, voir page 67 de ce rapport:


https://www.bfu-web.de/EN/Publications/ … cationFile


Il y a d'autres cas sans incapacité des pilotes mais l'origine des vapeurs a été singulière: Easyjet au sol en Ecosse, contamination de l'air cabine par l'urée répandue sur la piste (c'est un produit utilisé pour les déneigements/dégivrages de piste), A 330 Emirates avec une fuite hydraulique au niveau de la dérive, le fluide a coulé jusqu'à l'entrée d'air APU et il est passé en cabine, incident sérieux et avec évacuation.

Hors ligne

 

#11 [↑][↓]  30-04-2018 09:44:16

bricedesmaures
Commandant de bord
Date d'inscription: 02-12-2015
Renommée :   21 

Re: [Réel]Fume évent, reportage d'envoyé spécial de jeudi dernier

Sur la pollution d'origine huile moteur:



https://www.youtube.com/watch?v=HxWFgYk9mHg

Hors ligne

 

#12 [↑][↓]  02-05-2018 12:37:42

fonta
Copilote
Lieu: LFBO
Date d'inscription: 14-01-2009
Renommée :   10 

Re: [Réel]Fume évent, reportage d'envoyé spécial de jeudi dernier


Win 10 Pro (1803); X-Plane 10-51 et XP11-25
i5 4590 3.3Ghz/ H97 / 16 Go DDR3-1600Mhz / GTX660 MSI / SSD 850EVO-120Go / HDD WD Blue 64/1T Mo-7200RPM / Iiyama B2480HS-B1 / Saitek yoke+gaz+palonnier

Hors ligne

 

#13 [↑][↓]  02-05-2018 15:15:03

Bee Gee
Pilote Virtuel
Date d'inscription: 18-03-2008
Renommée :   141 

Re: [Réel]Fume évent, reportage d'envoyé spécial de jeudi dernier

Faites de la marche à pied, c'est meilleurs pour la santé, mais évidemment pas dans le centre villes où c'est parfois pire que dans les cageots volants pressurisés à l'huile de vidange ....  à mon avis nous tous, pilotes, avons reçu notre dose,... à dose plus ou moins importante...

Bref on va rire encore un moment avec cette histoire.


"On n'est pas des ... quand même !" Serge Papagalli,

Hors ligne

 

#14 [↑][↓]  02-05-2018 16:55:46

Tim
Pilote confirmé
Date d'inscription: 26-09-2010
Renommée :   

Re: [Réel]Fume évent, reportage d'envoyé spécial de jeudi dernier

Malheureusement tu as bien raison. Les villes sont polluées par les gaz d'échappement. À la campagne, ce sont les pesticides qu'on répand dans les champs. Dans les airs, l'huile de moteur. Ne parlons même pas des fleuves et des mers (hydrocarbures, mercures, plastiques...)

Allons sur Mars ? mad2_gif

Tim

Hors ligne

 

#15 [↑][↓]  02-05-2018 18:59:11

Bee Gee
Pilote Virtuel
Date d'inscription: 18-03-2008
Renommée :   141 

Re: [Réel]Fume évent, reportage d'envoyé spécial de jeudi dernier

Avant d'aller sur la planète Mars, extrêmement inhospitalière, l'humanité ferait bien de réfléchir à son avenir.

En attendant on fait mumuse avec nos petits avions.... ça nous passe le temps et nous évite de trop penser aux choses vraiment importantes.


"On n'est pas des ... quand même !" Serge Papagalli,

Hors ligne

 

#16 [↑][↓]  04-05-2018 02:06:49

bricedesmaures
Commandant de bord
Date d'inscription: 02-12-2015
Renommée :   21 

Re: [Réel]Fume évent, reportage d'envoyé spécial de jeudi dernier

Si il y en a que le pb des « fume events «  ne fait pas marrer, ce sont les morts, ceux atteints de pathologies et qui ont perdu leur licence.

Il suffit de quitter blabla.com et de bien lire divers documents officiels sur le sujet.

Quelqu’un a évoqué le 787 sans prélèvement d’air sur le moteurs. Il n’en reste pas moins que le compresseur électrique peut griller, les paliers de la turbine peuvent générer de la fumée ou des vapeurs qui iront en cabine. A ma connaissance, il n’y a pas eu de pb de cette nature sur les groupes de conditionnement d’air de cette nature, même si ils ont des pb de jeunesse.


Pour mieux comprendre la circulation d ‘air en cabine (c’est presque pareil sur tous les avions) le cockpit est alimenté à 20 % par le groupe de cond air gauche (pack) et la cabine à 100 % par le pack droit.

Reglementairement, l’air cabine est renouvelé toutes les 3 mn. Cette recirculation est assurée à environ 75 % par des ventilateurs (recirculating fans) qui ré injectent l’air cabine dans le mélangeur entre les packs et les cabines.

Dernière modification par bricedesmaures (05-05-2018 01:26:46)

Hors ligne

 

#17 [↑][↓]  04-05-2018 20:32:11

charliesierra
Elève Pilote
Lieu: LFRK
Date d'inscription: 13-08-2009
Renommée :   

Re: [Réel]Fume évent, reportage d'envoyé spécial de jeudi dernier

Bonsoir, je comprend bien qu'on ne puisse pas garantir qu'il n'y aura jamais de fuite d'huile ou autre produit qui grille dans le circuit ( et comme le dit Brice quel que soit le système de génération d'air utilise), mais si on ne peut pas traiter la source ne peut on pas l'empêcher d'atteindre les personnes ( par des filtres actifs par exemple) ? Et au pire ne peut on pas mettre un détecteur de gaz ( étudié pour) pour alerter l'équipage et déclencher une maintenance rapide ? Les constructucteurs ont ils bien pris la mesure de cet incident et de ses conséquences sur les personnes citées ci dessus.

Hors ligne

 

#18 [↑][↓]  05-05-2018 02:08:32

bricedesmaures
Commandant de bord
Date d'inscription: 02-12-2015
Renommée :   21 

Re: [Réel]Fume évent, reportage d'envoyé spécial de jeudi dernier

Il existe déjà des filtres dans le circuit de conditionnement d’air, mais sans doute pas adaptés aux produits polluants aerotoxiques. Existe-t-il de tels filtres? Je ne sais pas.

Quant à une alarme à qui servirait-elle ? On arrête le moteur et lequel ? Et il ne faut surtout pas faire descendre les masques à oxygène, le remède serait pire (concentration des vapeurs dans le masque plastique.

Les événements fumée/vapeur sont inscrits sur le log book technique de l’avion. Mais ils sont souvent ponctuels et fugaces.

L’analyse faite par la maintenance est difficile et longue. Le maintenance manuel donne des procédures pour ces cas là
Un exemple que je connais: 737 Ryanair événement fumée en descente sur Londres Stansted. L’équipage y était un peu préparé car plusieurs antécédents figurant sur le logbook et équipage ayant anticipé la possibilité de fumée.

L’avion a été arrêté, 2 moteurs et APU remplacés entre autres equipements. Dépannage lourd. Le nouvel APU avait été mal révisé...il faut tout lire ce rapport très complet.


http://www.aaiu.ie/sites/default/files/ … 16-013.pdf

Hors ligne

 

#19 [↑][↓]  25-05-2018 08:40:24

bricedesmaures
Commandant de bord
Date d'inscription: 02-12-2015
Renommée :   21 

Re: [Réel]Fume évent, reportage d'envoyé spécial de jeudi dernier

Un évènement important survenu en octobre 2016 (pas encore de rapport)


Un A 380 de British effectuait le vol San Francisco Londres avec 388 passagers et 25 membres d'équipage lorsque volant au FL 370 au dessus de l'ouest canadien (50 mn de vol depuis SFO), l'équipage déclare une urgence médicale et se déroute initialement vers Calgary (Canada) puis vers Vancouver en signalant plusieurs passagers et membres d'équipage malades par inhalation gazeuse. L'avion se pose à Vancouver 1h45 plus tard et 25 occupants sont transférés vers des hôpitaux. Vancouver a été choisi comme déroutement car Calgary ne peut traiter un A 380.

L'incident a commencé par une odeur désagréable au pont supérieur et près de la porte 4 L. L'équipage technique (3 pilotes) a mis les masques à oxygène et une vidange carburant a été effectuée. Un PNC a vomi et pendant le déroutement, plusieurs autres ont ressenti nausée, somnolence, légers vertiges et gout métallique dans la bouche, yeux rouges, démangeaisons, agressivité et propos confus. Le PNC qui avait vomis a été mis sous oxygène et s'est évanoui pendant le débarquement. La préparation cabine pour la descente et arrivée a été ralentis par une certaine confusion et lenteur des PNC atteints. Certains PNC partis aux toilettes se sont un peu égarés dans l'avion.

Les 25 personnes admises à l'hôpital en sont sorties 24 h après.

Il n' a rien été trouvé sur l'avion qui aurait pu expliquer ce dégagement de vapeurs/gaz. L'avion est reparti qq jours après en convoyage technique avec 3 pilotes et des techniciens venus de Londres.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Maintenance informatique Lausanne