#26 [↑][↓]  12-08-2018 11:42:06

fonta
Copilote
Lieu: LFBO
Date d'inscription: 14-01-2009
Renommée :   10 

Re: [Réel] Un employé vole un Q400 à Seattle, décolle et s'écrase

NezHaut a écrit:

fonta a écrit:

Bonsoir,
Si le gars était un mécano avion et avait l'habitude de faire des points fixes, c'est déjà un plus et si en outre il était qualifié pour déplacer l'avion au moteur, c'était encore mieux. Aux USA, certains techniciens/sol sont qualifiés pour déplacer les machines au moteur. Interdit en France, même pour les contrôleurs avion..tracteur obligatoire !

C'est récent alors ? Parce qu'il y a une dizaine d'années je déplaçait les EMB 120 de Régional au moteur en job d'été... Mais ça a pu bien changer en 10 ans.

A Régional peut-être, mais à AF...hors de question !!! même pour faire 50m sur un parking avec le F27...wink

Dernière modification par fonta (12-08-2018 11:42:32)


Win 10 Pro (1803); X-Plane 10-51 et XP11-25
i5 4590 3.3Ghz/ H97 / 16 Go DDR3-1600Mhz / GTX660 MSI / SSD 850EVO-120Go / HDD WD Blue 64/1T Mo-7200RPM / Iiyama B2480HS-B1 / Saitek yoke+gaz+palonnier

Hors ligne

 

#27 [↑][↓]  14-08-2018 14:18:51

philouplaine
Copilote
Lieu: Toulouse
Date d'inscription: 07-06-2010
Renommée :   50 

Re: [Réel] Un employé vole un Q400 à Seattle, décolle et s'écrase

Chers amis,

Un rapport très préliminaire du FBI sur ce curieux événement. Je vous l'ai traduit.
Bonne lecture!
Philippe

Le FBI a retrouvé les enregistreurs de vol du Q400 des Horizon Air
Source : Jon Hemmerdinger de Flight dashboard. Com Boston, 13 août 2018


Le Federal Bureau of Investigation (FBI) a retrouvé les boîtes noires du bimoteur Bombardier Q400 de la compagnie Horizon Air, une filiale du groupe Alaska Air, qui s’est écrasé dans la banlieue de Seattle le 10 août dernier.
Au cours de ces recherches, les agents du FBI ont également retrouvé des restes humains. Le FBI a confié l’enquête sur ces restes au Département de Médecine Légale de l’hôpital du Pierce County. L’enquête reste centrée sur la personnalité de Richard Russel, 29 ans, de Summer, Washington, qui après avoir volé cet avion s’est suicidé avec. Les enregistreurs ont été confié au NTSB (National Transportation Safety Board) pour y être analysés.

Richard Russel était un agent au sol bagagiste de la compagnie Horizon Air. Il s’est emparé de l’avion enregistré N449QX le 10 août dernier. Après qu’il eut terminé sa journée de travail, l’agent Russel, toujours dans son uniforme de travail, a rejoint au volant de son tracteur un bimoteur Q400 vide de tout occupant. Il a attelé son tracteur à la roulette avant de l’avion et lui a fait faire un demi-tour sur le tarmac pour le placer face aux pistes de roulement. Il a déattelé son tracteur, l’a rangé sur les parkings, a rejoint l’avion, est monté à bord et a refermé les portes derrière lui. Il a lancé les moteurs et roulé jusqu’à la piste de décollage en service ce jour-là sans être inquiété. Il a décollé sans recevoir l’accord de la tour de contrôle à 19:32.

Cet employé, qui n’avait pas son brevet de pilote, a réussi à voler à basse altitude vers le sud puis l’ouest de l’aéroport. Il a aussi parfaitement exécuté plusieurs loopings à basse altitude. Il a été suivi dans la dernière partie de son vol par deux avions de chasse de la RCAF.

Le Q400 s’est finalement écrasé dans la forêt sur l’île de Kentron au sud du Détroit de Puget. Les officiels pensent que Richard Russel était seul à bord. L'analyse des restes humains retrouvés permettra de s'en assurer.


ouaf ouaf ! bon toutou !!

Hors ligne

 

#28 [↑][↓]  15-08-2018 07:54:58

Fuchs
Pilote Virtuel
Membre donateur
Lieu: EBLG - EBTX
Date d'inscription: 25-10-2009
Renommée :   83 

Re: [Réel] Un employé vole un Q400 à Seattle, décolle et s'écrase

Germanwings 9525, on peut aussi parler d'un vol ?!!...


"les cons ça ose tout et c'est même à ça qu'on les reconnait!"
http://www.flightsimlabs.com/images/forum/sig_FSL-By-Wire.jpghttp://www.flightsimlabs.com/images/forum/sig_KeepOnFlying.jpg

Hors ligne

 

#29 [↑][↓]  18-08-2018 17:29:55

fdub
Pilote confirmé
Lieu: BIOT 06
Date d'inscription: 14-11-2010
Renommée :   

Re: [Réel] Un employé vole un Q400 à Seattle, décolle et s'écrase

Salut.

"Germanwings 9525"

D'ailleurs, Richard Russell a fait une vidéo dans laquelle il montre qu'il a été à Gap.

A t-il été sur le lieu du crash de la Germanwing ? S'en est-il inspiré ?

Le FBI nous le dira probablement.

François.

PS : piloter un Q400, lui faire faire un tonneau et une ressource en ayant seulement jouer à FS ? Chapeau le gars !

Hors ligne

 

#30 [↑][↓]  18-08-2018 18:04:47

Bee Gee
Pilote Virtuel
Date d'inscription: 18-03-2008
Renommée :   141 

Re: [Réel] Un employé vole un Q400 à Seattle, décolle et s'écrase

On a fait l'expérimentation de faire voler de bons amateurs de FS qui n'avaient jamais mis les pieds dans un avion, ça ne leur a posé guère de problème.


"On n'est pas des ... quand même !" Serge Papagalli,

Hors ligne

 

#31 [↑][↓]  19-08-2018 21:57:13

will
Copilote
Lieu: Bourgoin-J. 39 ans/ FSX-FS9
Date d'inscription: 25-01-2010
Renommée :   

Re: [Réel] Un employé vole un Q400 à Seattle, décolle et s'écrase

fdub a écrit:

PS : piloter un Q400, lui faire faire un tonneau et une ressource en ayant seulement jouer à FS ? Chapeau le gars !

Ou pas, ça semble être passé un peu juste sur la vidéo sur l'altitude en sortie (peut-être aussi pour la structure de l'avion ?).

Il y a peut-être un peu de chance la dedans, comme il y a quelques années certains "amateurs" qui se sont présenté bien trop bas devant le pentagone en 757 mais qui ont quand même réussi a s'y "poser".


http://nsm05.casimages.com/img/2012/09/17//mini_1209170116407376110327735.jpg
Aquariophile,herpetophile,effesseneuphile

Hors ligne

 

#32 [↑][↓]  20-08-2018 20:04:16

bricedesmaures
Commandant de bord
Date d'inscription: 02-12-2015
Renommée :   21 

Re: [Réel] Un employé vole un Q400 à Seattle, décolle et s'écrase

Au delà des commentaires sur les "capacités" d'un pilote virtuel, le voleur avait quand même pas mal réfléchi et analysé comment démarrer le Dash.

Dans la bande audio ATC, il y a 2 phrases du "voleur" qui montrent une bonne connaissance des systèmes de l'avion; ce n'est pas très étonnant vues ses compétences de tractiste/bagagiste.


- question sur la conso des moteurs: il a su lire la quantité de carbu au départ et a été surpris de la conso en vol.

- question sur comment pressuriser l'avion: il savait où étaient les indications de pressurisation.


On peut aussi se poser la question des comm radio, mais il parait que l'activation des comm sur Dash est des plus simples.

Hors ligne

 

#33 [↑][↓]  20-08-2018 20:10:21

NezHaut
Copilote
Date d'inscription: 09-01-2018
Renommée :   

Re: [Réel] Un employé vole un Q400 à Seattle, décolle et s'écrase

Les simulateurs sont utilises a tous les niveau de la formation, du planeur a l'avion de ligne. Je ne vois pas ce qu'il y a de miraculeux a faire voler une machine en ayant que du simu a son actif...
Il ne s'agit pas ici d'effectuer une mission de transport public de passagers, mais de mettre un avion en vol pour le planter, avec une meteo tres clemente. Le simu est AMPLEMENT suffisant pour ca...

Hors ligne

 

#34 [↑][↓]  25-08-2018 00:48:19

FlyingVomito
Copilote
Lieu: LFPL / LFPA
Date d'inscription: 15-03-2008
Renommée :   

Re: [Réel] Un employé vole un Q400 à Seattle, décolle et s'écrase

Je tire ça monte, je pousse ça descend. Si en plus tu t'en fiches de rentrer vivant, à mon avis ça lève pas mal de barrière ... Sur la "barrique" je ne sais pas quoi en penser. Il ne fait rien d'autre que juste mettre le manche à fond à gauche, la trajectoire s'écroule complètement, jamais ça doit passer. Le seul truc étonnant c'est la ressource qui semble vachement maîtrisé quand même.

Bref bien triste pour lui et ceux qui ont tenté de l'aider à la radio :-(

Dernière modification par FlyingVomito (25-08-2018 00:50:18)


Chat collé au plafond, tire le manche à fond.

Hors ligne

 

#35 [↑][↓]  25-08-2018 10:16:54

Bee Gee
Pilote Virtuel
Date d'inscription: 18-03-2008
Renommée :   141 

Re: [Réel] Un employé vole un Q400 à Seattle, décolle et s'écrase

Des tas de gens se suicident sur leur lieu de travail, … Dans ce monde  débile grave, c'est de cela dont il faudrait parler.

Pas lieu d'être triste pour lui, pour le croyant c'est un acte de lâcheté, pour le mécréant c'est un acte de courage, choisis ton camp camarade !

.

Dernière modification par Bee Gee (25-08-2018 10:17:19)


"On n'est pas des ... quand même !" Serge Papagalli,

Hors ligne

 

#36 [↑][↓]  28-08-2018 00:45:48

Mirage
Pilote confirmé
Lieu: 6 Nm Nord de LFKJ
Date d'inscription: 21-03-2008
Renommée :   

Re: [Réel] Un employé vole un Q400 à Seattle, décolle et s'écrase

A mon avis, le mec, il avait quand même de bonnes notions de base. Parce que gérer une ressource sur un avion supportant des facteurs de charge assez faibles, c'est vite fait de tout casser. on tire le manche juste un peu trop (et il n'en faut pas beaucoup) et hop, au revoir les ailes. Et j'ai quand même l'impression qu'elle était vachement bien maitrisée, la ressource. Pas évident. Surtout quand on le fait pour la première fois, en réel.
  Quant à ceux qui s'imaginent pouvoir piloter en réel comme il le font devant leur écran, ca me fait un peu rire.... On voit clairement qu'ils n'ont jamais posé le cul dans un siège de pilote. Quand bien même maitriseraient t'ils le 737 PMDG parfaitement. Piloter un avion, ce n'est pas que tourner des boutons et savoir programmer un FMC. Connaitre les systèmes, connaitre les procédures, connaitre l'avion, c'est bien. C'est même indispensable. Mais loin d être suffisant. Surtout pour faire de l'acro. Surtout avec ce bouzin là.
  Dans un simu PC, les sensations physiques, c'est égale à 0. Piloter un avion, c'est aussi avec ses sensations physiques. (Bon, pas mal de gens d'AF me diront le contraire (mais pas tous). Les guignols du 447, ils étaient sans doute d'excellents gestionnaires de système (quoique...). Pour le reste...
   Alors pour tous ceux qui se prennent pour des pilotes parce qu'ils ont des centaines d'heures sur FS, (qui on le sait, est une magnifique émulation des réactions REELLES d'un avion - lol-) il y a ici un petit cap 10 qui traine. Je leur offre une heure de vol dessus. (Mais je reste en bas pour regarder...)

Dernière modification par Mirage (28-08-2018 00:58:04)

Hors ligne

 

#37 [↑][↓]  28-08-2018 02:14:13

Jackpilot
Copilote
Date d'inscription: 06-02-2013

Re: [Réel] Un employé vole un Q400 à Seattle, décolle et s'écrase

T'es sur ...? laugh


Jack     CYUL Montreal  Full Cockpit FDS + OEM
http://imageshack.com/a/img923/9752/NJP6aJ.gif
P3D V4 / SimAvionics I7-7700k /Win10 (sim PC) i7-4790 Quad-Core/8 Thread /Win7 (Avionics PC)

Hors ligne

 

#38 [↑][↓]  28-08-2018 07:32:21

antoine
Commandant de bord
Lieu: Toulouse - Villeneuve sur Lot
Date d'inscription: 20-03-2008
Renommée :   23 
Site web

Re: [Réel] Un employé vole un Q400 à Seattle, décolle et s'écrase

Il y a pas mal de préjugé dans ton message ...
Pas évident que l'avion casse directement. Comment se fait le retour de transmission et la force dans le yoke ? Pour casser un avion en l'air faut quand même y aller (je parle de casser, pas de déformé).
Comme tu as l'air de connaitre le Cap 10, j'ai déjà vu un Cap 10 B prendre 10.6g... Et il est revenu.
Ensuite ta comparaison avec le Cap 10 est juste nulle. Tu peux prendre presque n'importe quel pilote : s'il n'a jamais fait de train classique, peu de chance qu'il réussisse à le poser (voir à le décoller) surtout si piste en dure.
Mais je retiens ton invitation, quand je viens en Corse (peut-être fin septembre), je viendrais faire un petit tour de Cap 10 ;-)


A+, Antoine
Mon blog : http://blog.arogues.org

Hors ligne

 

#39 [↑][↓]  28-08-2018 09:31:51

Bee Gee
Pilote Virtuel
Date d'inscription: 18-03-2008
Renommée :   141 

Re: [Réel] Un employé vole un Q400 à Seattle, décolle et s'écrase

Je partage les dires d'antoine…

Sûr que le gars a outragé les limitations, fort heureusement il y a des marges de sécurité.


"On n'est pas des ... quand même !" Serge Papagalli,

Hors ligne

 

#40 [↑][↓]  28-08-2018 14:32:14

Mirage
Pilote confirmé
Lieu: 6 Nm Nord de LFKJ
Date d'inscription: 21-03-2008
Renommée :   

Re: [Réel] Un employé vole un Q400 à Seattle, décolle et s'écrase

Salut Antoine!

C'est un exemple... Et j'ai pris le cap 10 comme exemple, parce que justement, il encaissera ce qu'un Q400 n'encaissera jamais. En ce qui concerne le Q400, j'ai parlé récemment avec un pilote de la sécurité civile qui vole sur cet appareil. Et qui a reconnu naturellement qu'il était loin de supporter les facteurs de charge que supporte le CL 415, c'est un peu normal: il n'a pas été prévu pour ça. 3g en positif, grand maximum.
  Bien sur, il y a des marges de sécurité... Heureusement. Mais n'importe qui ayant fait un  peu de voltige sait que, par exemple, dans une ressource (et plus la vitesse est importante, plus c'est marquant) il suffit de pas grand chose en déplacement de manche pour augmenter très rapidement le facteur de charge de 2 ou 3 g.
  Ce que je voulais dire, c'est qu'il est juste ridicule de croire que parce que on est au top sur FS, on va monter dans un avion et être un pilote. Je dis un pilote, pas un gestionnaire de système. Et je pense que à l'avenir (et pas que dans l'aviation) il va falloir faire attention: les gens confondent de plus en plus le virtuel et le réel. Ils voient de moins en moins la différence. Bien sûr on a le droit de rêver, de se raconter des histoires. Mais après, la réalité, quand on y est confronté, rappelle vite à l'ordre, et souvent de manière cruelle.
  Ensuite j'ai parlé de sensations physiques. Ca ne se limite pas au retour de force dans ton yoke HOTAS. l'augmentation de charge, la désorientation spatiale, les turbulences en finale ou le cisaillement de vent, ce n'est pas qu'un exercice intellectuel. Et ça m'étonnerait que tu aies l'expérience de cela, assis dans un fauteuil de bureau, quand bien même tu aurais 3 écrans devant toi.
   En outre, si tu as, comme je le pense, déja piloté en réel, tu dois savoir que les réactions de l'avion dans FS ne sont "pas tout a fait les mêmes" (et je suis poli, lol) que dans la réalité. Parait que dans Xplane, c'est plus réaliste... Je ne sais pas, je n'ai jamais essayé. Mais quand tu regardes un simulateur pro (et le prix que ca coûte) et nos gentils PC, tu ne vois pas une différence? Tu crois vraiment que si avoir un bon ordi et un P3D au top était suffisant, on aurait des simulateurs pros valant les 2 bras et les 2 yeux?
    Tout ca pour dire que entre le simmeur, aussi doué et compétent soit t'il, et le pilote, il y a une différence beaucoup plus importante que ce que les gens pensent. Il n'en reste pas moins que FS peut être très bénéfique pour l’apprentissage de beaucoup de choses, c'est indéniable. Surtout au niveau de la connaissance des systèmes, des procédures, de la nav, et autres. Mais ce n'est qu'une partie du boulot.
    Maintenant, on peut toujours s'imaginer qu'avec un bon jeu de f1, le volant à retour de force et tout ce qu'il faut, on va être Hamilton ou Vettel. Ca fait du bien de rêver. Et celui qui vient enlever un peu les illusions, c'est un incohérent, bardé de préjugés, un gros nul... J'accepte. Et je le sais depuis longtemps. Écorner les rêves, ca se paie cher!
    J'ai pas loin de 1000h a mon actif, c'est pas grand chose, et c'était il y a 25 ans, dans un genre d'avion que pas grand monde ici n'aura eu l'occasion de simplement approcher (sauf peut être le cap 10). Je peux te garantir que si j'avais les moyens de revoler régulièrement, j'aimerais recommencer quasiment depuis le début, très humblement. Parce que je sais qu'en l'air, l'imprévu peut te sauter à la gorge très vite, et que là, tu ne pourras pas appuyer sur la touche escape pour en sortir et aller boire un café tranquille dans le salon.

  PS: si tu passes dans le coin, n'hésite pas à m'envoyer un mp. Ce sera avec plaisir.

Dernière modification par Mirage (28-08-2018 14:35:57)

Hors ligne

 

#41 [↑][↓]  28-08-2018 15:05:49

NezHaut
Copilote
Date d'inscription: 09-01-2018
Renommée :   

Re: [Réel] Un employé vole un Q400 à Seattle, décolle et s'écrase

Je pense le contraire. La plupart des gens que je croise, y compris nos chers piliers de clubs, pensent qu'un simu n'est qu'un jouet pour ado attardé... La bonne nouvelle, c'est que cette image vit probablement ses derniers jours... Cela fait maintenant plusieurs saisons que de jeunes vélivoles sont formés en hiver exclusivement sur simu, et que dès que la météo le permet, ils ne font qu'un ou deux vols réels de confirmation avant le lâcher solo... Et ce, avec un simu qui doit coûter quelques centaines d'euros tout compris et quelques heures de bricolage.

Le simu dépend surtout de ce que tu en fais, avec quel sérieux, et à quel point tu en connais les limitations. J'ai fais 10h de simu pour mon PPL (ça de moins en heures réelles très chères). Ma formation IFR consiste en 35h de simu, et seulement 15h "sur la machine". Les élèves vol à voile sont lâchés avec 10 à 20h de simu et moins de 5h de vol réel... Il faut se rendre à l'évidence, dans toutes les formations, le simu va être la partie principale, les heures réelles limitées...

Oui, le simu a ses limites, et il sera toujours nécessaire de faire quelques heures "pour de vrai" avec un instructeur avant de partir seul. Mais ça, c'est pour voler en toute sécurité. Pas pour voler un avion, faire "n'importe quoi" et le planter quelques minutes après. Pour ça je suis convaincu que le simu suffit largement (surtout vu la météo concernée).
Paradoxalement, la réalité a aussi de fortes limitations : les exercices de situations dangereuses sont TRES limités, afin de ne pas se mettre trop en danger pendant la formation (logique). L'avantage du simu, c'est que dans pas mal de cas, on peut aller jusqu'au bout. Pas de sensations, mais malgré tout une démonstration plus parlante que les vrais exercices des conséquences désastreuses d'une mauvaise décision...

Bref, il ne fait pas sous-estimer les qualités de nos jouets. Certes leur rôle principal est de nous faire rêver, mais ils ont des capacités de formation souvent largement sous-estimées ! wink

Hors ligne

 

#42 [↑][↓]  28-08-2018 16:54:44

Mirage
Pilote confirmé
Lieu: 6 Nm Nord de LFKJ
Date d'inscription: 21-03-2008
Renommée :   

Re: [Réel] Un employé vole un Q400 à Seattle, décolle et s'écrase

Aie je dit le contraire...

Eh bien, je pense que tu devrais envoyer ta petite plaidoirie à AF, ou Airbus. Utiliser les simus qu'ils ont, alors qu'un PC suffit, je pense que tu leur feras faire de grosses économies; ils sont vraiment cons de pas l'avoir compris... Mais bon ca va s'arranger, à ce que tu dis. Les cons, on leur explique, et parfois ils comprennent.laugh

Hors ligne

 

#43 [↑][↓]  28-08-2018 17:06:40

NezHaut
Copilote
Date d'inscription: 09-01-2018
Renommée :   

Re: [Réel] Un employé vole un Q400 à Seattle, décolle et s'écrase

Oula, d'où sort cette réaction ??? Airbus et AF sont les premiers utilisateurs de simu. Je ne vois pas ce qui vient en contradiction avec ce que je dis ??? Ok, ce ne sont pas les mêmes simus, mais pas les même machines reproduites non plus.

Maintenant je te renvoie aux avis de vrais pilotes de 320 sur la qualité du FSL par exemple, et le fait qu'ils l'utilisent pour "bosser"...

Je n'irai pas plus loin dans la discussion vu le ton employé, désolé.
Bons vols !

P.S. : je t'ai exposé des FAITS. Si tu n'es pas d'accord, tout comme tu l'as fais, je t'invite à venir dans le Sud-Ouest de la France voler avec de jeunes vélivoles formés au simu, et te faire ton propre avis de savoir si une personne qui ne fait que du simu n'a aucune chance de pouvoir piloter une vraie machine...

Dernière modification par NezHaut (28-08-2018 17:09:57)

Hors ligne

 

#44 [↑][↓]  28-08-2018 22:02:39

Mirage
Pilote confirmé
Lieu: 6 Nm Nord de LFKJ
Date d'inscription: 21-03-2008
Renommée :   

Re: [Réel] Un employé vole un Q400 à Seattle, décolle et s'écrase

NezHaut a écrit:

Ok, ce ne sont pas les mêmes simus, mais pas les même machines reproduites non plus.

et

NezHaut a écrit:

vrais pilotes de 320 sur la qualité du FSL par exemple, et le fait qu'ils l'utilisent pour "bosser"...

Pour ce qui est de se contredire...

Pas grave...  Ne sois pas désolé de clore la conversation, je ne le suis pas non plus.


Ce qui ne m'empêche pas de te souhaiter une bonne soirée.

Hors ligne

 

#45 [↑][↓]  28-08-2018 22:17:06

NezHaut
Copilote
Date d'inscription: 09-01-2018
Renommée :   

Re: [Réel] Un employé vole un Q400 à Seattle, décolle et s'écrase

Et donc ? Sur le fond ? (désolé pour la forme, la fatigue atteint à la clarté de mon texte...)
Que penses-tu de l'avis de professionnels sur Airbus à propos du FSL ? Du fait qu'ils affirment qu'il peut être utilisé pour préparer une QT ? Que penses-tu du fait qu'un simu à moins de 50€ permette de former des vélivoles jusqu'au lâcher ?

Bonne soirée à toi aussi.

Dernière modification par NezHaut (28-08-2018 22:17:20)

Hors ligne

 

#46 [↑][↓]  28-08-2018 22:53:32

Mirage
Pilote confirmé
Lieu: 6 Nm Nord de LFKJ
Date d'inscription: 21-03-2008
Renommée :   

Re: [Réel] Un employé vole un Q400 à Seattle, décolle et s'écrase

Je pense que l'utilisation d'un simu est d'une grande utilité pour beaucoup de points, comme je l'ai dit. Pour une QT, sans aucun doute. (on pourrait même dire que ca suffit) Après, pour l'expérience de l'air, c'est autre chose. Comme je l'ai dit, le fauteuil d'un bureau n'a pas grand chose à voir avec celui d'un siège de cockpit. Je suis un fana de FS, comme vous tous, et je continuerai de l'utiliser. Mais ma petite expérience me fait dire qu'entre l'un et l'autre, il y a de notables différences. Le stress n'est forcément pas le même, et le risque non plus. Et gérer le stress, ca s'apprend. c'est même l'un des points clef d'une formation de pilote. En conditions réelles. Mais bon, ce n'est que mon avis...
  J'ai un grand respect pour les vélivoles, mais il y a  vélivoles et vélivoles. Quand tu penses que les mecs du 447 (formés aussi sur planeur) avaient devant leur gueule un HSI avec 20° de cabrage et un altimètre qui se casse la gueule et n'ont pas compris qu'ils décrochaient... Tu as une explication là dessus ??? la mienne vaut ce qu'elle vaut... ils n'ont pas physiquement senti que le zinc décrochait. Malgré le stick shaker.
  Et je pense que vivre un décrochage sur P3D, et le vivre réellement, eh bien, ce n'est pas tout à fait la même chose...

Dans le pilotage, il y a l'intellectuel, la construction logique, la compréhension des mécanismes (et la le simu se justifie pleinement), et les sensations physiques. Le pilotage c'est l'un  ET l'autre. Et se priver de l'un des deux est à mon humble avis une grave erreur. Maintenant, que tu me dise qu'une partie de la formation pourrait fort bien se dérouler sur simu, je ne te contredirai sûrement pas....
 
En revanche, se prendre pour Mermoz parce que on est un as du Saitek, ca me fait un peu marrer... Mais pas tant que ca, parce que quand le mec va eller ua tapis,ce sera beaucoup moins drôle...

Dernière modification par Mirage (28-08-2018 23:06:22)

Hors ligne

 

#47 [↑][↓]  28-08-2018 23:02:20

bricedesmaures
Commandant de bord
Date d'inscription: 02-12-2015
Renommée :   21 

Re: [Réel] Un employé vole un Q400 à Seattle, décolle et s'écrase

Il n’y a pas de stick shaker sur Airbus et l’alarme sonore stall marchait à contre sens dans les très basses vitesse.

Dernière modification par bricedesmaures (28-08-2018 23:02:57)

Hors ligne

 

#48 [↑][↓]  28-08-2018 23:07:59

Mirage
Pilote confirmé
Lieu: 6 Nm Nord de LFKJ
Date d'inscription: 21-03-2008
Renommée :   

Re: [Réel] Un employé vole un Q400 à Seattle, décolle et s'écrase

Ah... et donc tu as besoin d'une alarme stall pour comprendre que tu décroches??? Tes instruments ne te suffisent pas? un vario qui dégueule avec une assiette a cabrer de ouf, ca ne te suffit pas?

Dernière modification par Mirage (28-08-2018 23:09:41)

Hors ligne

 

#49 [↑][↓]  28-08-2018 23:10:28

NezHaut
Copilote
Date d'inscription: 09-01-2018
Renommée :   

Re: [Réel] Un employé vole un Q400 à Seattle, décolle et s'écrase

Mirage a écrit:

Et je pense que vivre un décrochage sur P3D, et le vivre réellement, eh bien, ce n'est pas tout à fait la même chose...

(je sélectionne cette phrase car je pense qu'elle résume bien ton message) : ABSOLUMENT ! Le simu est privé de toutes sensations physiques (sauf à sortir l'artillerie lourde avec les vérins, et encore...). Ces sensations on ne les découvre qu'en vol réel. On est totalement d'accord là-dessus. Et comme je l'ai dis, il faudra toujours poser son cul dans un cockpit avec un instructeur pour terminer une formation, quelle qu'elle soit.

Mais du point de vue de l'instructeur vélivole, la sensation du décrochage en vrai est aussi un problème pour la formation : l'élève peut se laisser submerger par le stress justement, et se bloquer totalement. Résultat, la leçon ne sert à rien. Le prochain décrochage sans instructeur il part au tas. L'avantage du simu dans la formation au pilotage aux fesses, c'est de pouvoir supprimer ce stress, et se concentrer sur l'essentiel : les réactions de la machine, ce qu'il faut faire, ce qu'il se passe si je ne le fais pas comme il faut. Sur le vol réel suivant, une énorme partie de l’appréhension de l'élève aura été levée, et il pourra se concentrer sur les sensations sans stress et donc apprendre efficacement.

D'où la formation au simu principalement. Ensuite, en environ 3h on fait le tour de l'essentiel et surtout l'élève s’imprègne des sensations physiques qui accompagnent le vol, sans appréhension face à l'inconnu.

Idem pour la formation IFR. Quid de la désorientation spatiale ? Difficile à reproduire sur un simu fixe... Et pourtant la formation inclue bien 35h de simu contre seulement 15h de vol. Justement parce que le simu permet d'apprendre sans stress et donc efficacement. Une fois que la pratique au sol est au point, alors on ajoute une seule couche de complexité avec le réel : les sensations, qui peuvent être particulièrement trompeuses.

Maintenant on est assez loin du sujet initial. Est-ce qu'un simmer peut faire une barrique avec un Dash 8. Seul le FBI le saura. Mais au vu de ce qu'un ado peut faire avec un Twin 3 en ayant seulement joué à Condor, je suis convaincu que c'est totalement possible.

Hors ligne

 

#50 [↑][↓]  28-08-2018 23:12:11

NezHaut
Copilote
Date d'inscription: 09-01-2018
Renommée :   

Re: [Réel] Un employé vole un Q400 à Seattle, décolle et s'écrase

Mirage a écrit:

bricedesmaures a écrit:

Il n’y a pas de stick shaker sur Airbus et l’alarme sonore stall marchait à contre sens dans les très basses vitesse.

Ah... et donc tu as besoin d'une alarme stall pour comprendre que tu décroches??? Tes instruments ne te suffisent pas? un vario qui dégueule avec une assiette a cabrer de ouf, ca ne te suffit pas?

Couplé à un badin qui raconte n'importe quoi et donc à une suspicion de panne instrumentale totale, dans les turbulences sévères, de nuit, au-dessus de l'océan ?

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Maintenance informatique Lausanne