#51 [↑][↓]  09-03-2019 18:33:46

bricedesmaures
Commandant de bord
Date d'inscription: 02-12-2015
Renommée :   29 

Re: Orly depuis 100 ans

C'est joli et lumineux ! espérons que la clim sera bien dimensionnée jusque dans les passerelles, car les vitres sont orientées face au sud.

Retour 50 ans en arrière lors de la construction d' Orly Ouest, on voit la tour de contrôle. L'ancien pavillon d'honneur appelé isba car le tout premier était en bois, est entouré en noir sur la photo.


https://nsa40.casimages.com/img/2019/03/09/190309062527123837.jpg


L'expérience, c'est le nom que chacun donne à ses erreurs. Oscar Wilde

Hors ligne

 

#52 [↑][↓]  02-04-2019 10:02:00

bricedesmaures
Commandant de bord
Date d'inscription: 02-12-2015
Renommée :   29 

Re: Orly depuis 100 ans

https://nsa40.casimages.com/img/2019/04/02/190402094639799101.jpg

Orly a longtemps hébergé un avion singulier et stationné au hangar N7 dans la zone nord où la TWA utilisait une partie des hangars qui devinrent ensuite les hangars Air Inter. Lagaffe et Fonta l'ont sans doute croisé. C'est un Fairchild C 82 A avec un réacteur d'appoint Westinghouse sur le dessus du fuselage. Sa poussée de 15.000 N s'ajoutant si besoin aux 2 x 2100 CV des moteurs. Sur les 223 avions construits, seuls 6 avions furent équipés du réacteur. Le C 82 A fut abandonné au profit du C 119 Flying Boxcar avec de grosses modifications. Pour la petite histoire, c'est un C 82 qui fut utilisé dans le film "le vol du Phoenix" où passagers et équipage tentent de reconstruire leur avion crashé dans le désert.

https://nsa40.casimages.com/img/2019/04/02/190402094632656435.jpg

https://nsa40.casimages.com/img/2019/04/02/190402094636311479.jpg

https://nsa40.casimages.com/img/2019/04/02/190402094633801269.jpg

Le jeune homme à gauche est tombé très tôt dans la marmite TWA.. Il a fini sa carrière de pilote comme Captain B 777 mais pas chez TWA.


Ce C 82 A "Ontos" de la TWA servait de dépanneuse volante sur l' Europe et le Proche Orient lorsque des pannes importantes immobilisaient un Constellation ou un B 707 quelque part. Ses coquilles arrières permettant le chargement de grosses pièces dont des moteurs. A l'époque, Orly était une "base" de la TWA, maintenance et vols compris.


https://nsa40.casimages.com/img/2019/04/02/190402094721916150.jpg

https://nsa40.casimages.com/img/2019/04/02/190402094730378885.jpg

https://nsa40.casimages.com/img/2019/04/02/190402094748807457.jpg


C 119, couillu…



https://www.youtube.com/watch?v=WVR_HMAx5uc


L'expérience, c'est le nom que chacun donne à ses erreurs. Oscar Wilde

Hors ligne

 

#53 [↑][↓]  02-04-2019 16:33:40

bricedesmaures
Commandant de bord
Date d'inscription: 02-12-2015
Renommée :   29 

Re: Orly depuis 100 ans

Oubli de ces 2 photos, Rome 1963.



https://nsa40.casimages.com/img/2019/04/02/190402043013914272.jpg

https://nsa40.casimages.com/img/2019/04/02/190402043139205746.jpg


L'expérience, c'est le nom que chacun donne à ses erreurs. Oscar Wilde

Hors ligne

 

#54 [↑][↓]  29-04-2019 10:41:52

bricedesmaures
Commandant de bord
Date d'inscription: 02-12-2015
Renommée :   29 

Re: Orly depuis 100 ans

Orly et Roissy ont utilisé dans les années 1970 un système original pour améliorer la visibilité par temps de brouillard. La principe était de réchauffer l'air saturé d'humidité pour dissiper le brouillard. Le système n'était pas nouveau car il avait été utiliser sur 15 terrains de la RAF pour permettre au bombardiers de retour de mission de se poser. Le système FIDO a sauvé beaucoup d'avions et d'équipages.



https://www.youtube.com/watch?v=fTNs8AfF2cs



Le système Turboclair a été développé par l'ingénieur Bertin, "le Klopfstein des turbines". C'est l'inventeur de beaucoup de choses dont l' Aérotrain, rames de train se déplaçant sur un coussin d'air le long d'un seul gros rail central.

Avant d'être implanté à Orly puis Roissy, des essais ont été faits chez les militaires à Mont de Marsan et à Brétigny. A Orly et Roissy, une dizaine de réacteurs ATAR réformés ont été installés parallèlement au pistes 07 (Orly) et 09 R (CDG). Pour d'évidentes question de sécurité (obstacles) les réacteurs étaient installés dans des tranchées de 17 m de long, largeur 3m et profondeur 3,6 m.

L'air d'aspiration venait du dessus, passage dans le réacteur dont la vitesse normale en opérations était de 8150 RPM. Le débit entrant était de 48 mètres cubes, l'air ressortait à 550 m/sec à 500 °C. A la différence d'un réacteur normal, l'air chaud ressortait verticalement via une grille orientable selon le vent. Cet air chaud réchauffait l'air de 2° permettant de dissiper le brouillard.

Ce système était utilisé sur demande (forte conso de kérosène) et permettait une amélioration sensible des minimas d'atterrissage. La FAA était intéressé par le système, mais l'arrivée des systèmes permettant des atterrissages automatiques ILS et le prix du carburant ont causé l'arrêt de ce système. Parallèlement à ce système, un autre système a été utilisé en utilisant du propane et un ensemencement du brouillard pour précipiter les gouttelettes d'eau.


Eléments du réacteur, exemple de zone dégagée avec orientation des grille d'échappement à 120 ° du vent, grille et plateforme orientable.


https://nsa40.casimages.com/img/2019/04/29/190429102236359522.jpg

https://nsa40.casimages.com/img/2019/04/29/190429102232882148.jpg

https://nsa40.casimages.com/img/2019/04/29/190429102234258664.jpg



Construction des éléments et les traces sur la 09 R de CDG


https://nsa40.casimages.com/img/2019/04/29/190429102236574448.jpg

https://nsa40.casimages.com/img/2019/04/29/190429102240652775.jpg


Amélioration de la visibilité


https://nsa40.casimages.com/img/2019/04/29/19042910223826290.jpg


L'expérience, c'est le nom que chacun donne à ses erreurs. Oscar Wilde

Hors ligne

 

#55 [↑][↓]  29-04-2019 18:21:48

fredofenua
Pilote confirmé
Lieu: NTMN
Date d'inscription: 17-05-2011
Renommée :   

Re: Orly depuis 100 ans

Merci Brice pour toutes ces infos ! Très intéressant comme d'hab !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Maintenance informatique Lausanne