#1 [↑][↓]  26-03-2021 16:23:14

philouplaine
Copilote
Lieu: Toulouse
Date d'inscription: 07-06-2010
Renommée :   60 

[Réel] Des brevets d'OVNI pour l’US Navy (suite et fin ?)

Bonjour cher(e)s ami(e)s,

Il y a quelques temps, j’avais posté un texte tiré d’un article américain qui décrivait les étonnants brevets pris par l’US Navy sur les inventions d’un certain Dr Salvatore Pais, un scientifique brillant employé alors par le département NAWCAD (Naval Air Warfare Center Aircraft Division) de l’US Navy.

Lien vers mon précédent post.

La marine américaine avait demandé à l'un de ses scientifiques les plus innovants, le Dr Salvator Pais, de déposer des brevets démontrant la faisabilité d'un engin volant hybride à propulsion électromagnétique capable de se déplacer sous l'eau, dans l'air et dans l'espace. Après que l'examinateur de brevets ait rejeté la demande pour le "Hybrid Aerospace Underwater Craft" au motif qu'elle n'était pas scientifiquement réalisable en raison de l'absence d'une alimentation électrique adéquate, la marine est intervenue en demandant à un autre scientifique d'écrire une lettre de soutien à Pais.

Le Dr James Sheehy, directeur de la technologie de la Naval Aviation Enterprise, a souligné que la demande de brevet de Pais était scientifiquement réalisable et faisait l'objet d'expériences. Dans sa lettre, le Dr. Sheehy écrit que les systèmes de propulsion électromagnétique du Dr Pais rendraient les moteurs fusée obsolètes.

Ici, pour la première fois et deux ans après l’article ci-dessus, l’US Navy, par la voix du directeur des communications du NAWCAD, répond publiquement au site américain the War Zone. L’Effet pais n’existe pas ! Circulez.

Je vous ai donc traduit ici ce deuxième article de The War Zone qui rend compte du courriel qu’ils ont reçu en provenance de la Navy. On y apprend, qu’entre temps, le Dr Pais a quitté le NAWCAD, mais qu’il est toujours un civil employé par l’armée américaine ... à l’USAF cette fois mais où, personne ne le sait !

Bonne lecture !
Philippe

Lien vers l'article original dans The War Zone.





L’US Navy s’exprime enfin sur ses expériences bizarres et ses brevets d'OVNI
Par Brett Tingley, The War Zone, Février 2021

Le Naval Air Warfare Center a enfin fait une déclaration sur les brevets et les expériences du Dr Salvatore Pais.



https://nsm09.casimages.com/img/2021/03/26//gvOzLb-Small-image-1.jpg


Il y a un peu plus d’un an, nous vous avions parlé de ces étranges brevets déposés par le Dr Salvatore Pais et pris par l’US Navy sur des machines volantes de type OVNI. Nous venons enfin d’obtenir un commentaire officiel de la division aéronautique du Naval Air Warfare Center, ou NAWCAD sur ces travaux, quelque peu hors du monde scientifique pour tout dire, et sur le soutien total tout aussi étrange que ce service a donné aux travaux du Dr Pais.

Comme nous l'avons indiqué dans notre dernier article, les branches scientifiques et technologiques de la Naval Aviation Enterprise et de la NAWCAD ont pris les théories du Dr Pais suffisamment au sérieux pour non seulement s'en porter garantes au plus haut niveau auprès des examinateurs de brevets, en affirmant notamment que les chinois avaient fait des avancées notables dans des domaines de recherche similaires et que ces machines étaient d’après eux "exploitables" et non pas purement théoriques.

Ces deux services de l’US Navy avaient aussi suffisamment pris au sérieux ces travaux pour investir par la suite une quantité importante d'argent et de temps dans la recherche du fameux "effet Pais", largement décrit dans ces brevets. L’effet Pais est un concept théorique de génération de champs électromagnétiques pulsés de haute intensité qui prétend conduire à d'hypothétiques percées dans la production d'énergie et la propulsion avancée de machines volantes révolutionnaires.

Et voici enfin que la Navy a maintenant répondu aux demandes de renseignements relatives à ces brevets pour lesquels des centaines de milliers de dollars ont été dépensés pour les expériences du générateur de champs électromagnétiques à haute énergie (le HEEMFG, pour High Energy Electromagnetic Field Generator) inventé par le Dr Pais, ainsi que sur d'autres détails connexes.


https://nsm09.casimages.com/img/2021/03/26//gvOzLb-Small-image-2.jpg

Un aperçu, qui nous a été fourni par l’US Navy, du concept de générateur de champ électromagnétique à haute énergie basé sur l’effet Pais. © Department Of the Navy, via le Freedom Of Information Act (FOIA).


Suite à notre demande basée sur le Freedom Of Information Act, M. Timothy Boulay, le directeur des communications du NAWCAD, nous a confirmé plusieurs points par courriel :
- Des tests d’un prototype de générateur de champ électromagnétique à haute énergie ont bien eu lieu d'octobre 2016 à septembre 2019 ;
- Le coût s'est élevé à 508 000 $ sur une période de trois ans. Environ quatre-vingt-dix pour cent du total - 462 000 $ - ont été consacrés aux salaires, tandis que le reste a été utilisé pour l'équipement, la préparation des tests, les tests et l'évaluation.
- Lorsque le NAWCAD a terminé les tests en septembre 2019, aucune des expériences tentées n’avait montré l’existence de l’Effet Pais qui n'a donc pas pu être prouvé.
- Aucune autre recherche n'a été menée depuis, et le projet n'a pas été transféré à une autre organisation gouvernementale ou civile.

Bien que nous apprécions grandement la réponse à nos questions, nous ne comprenons pas pourquoi le NAWCAD n'a pas voulu communiquer sur ce sujet jusqu'à présent s'ils savaient depuis le début que ces expériences ont abouti sur une telle impasse scientifique.

En plus des déclarations ci-dessus, M. Boulay a ajouté ce qui suit au sujet de l'inventeur des "brevets OVNI" de l’US Navy, le Dr Salvatore Pais :
"Vous vous souvenez peut-être qu'il a quitté le NAWCAD en juin 2019 et qu'il est passé au bureau SSP de l’US Navy (NdT - SSP = Strategic Systems Programs,  l'organisation des programmes des systèmes stratégiques de la Marine américaine directement sous le contrôle du secrétaire  - le ministre - de la Marine). J'ai découvert qu'il a été transféré à l'armée de l'air américaine ce mois-ci."

Nous collaborons toujours avec le NAWCAD pour trouver où le Dr Pais a été transféré au sein de l'USAF. Le premier transfert du Dr Pais du NAWCAD au bureau des programmes de systèmes stratégiques de la marine (SSP) était quelque peu intéressant, étant donné que l'un des brevets les plus sourcilleux du Dr Pais concernait un "engin hybride aérospatial-sous-marin". Le SSP supervise notamment le développement et le maintien en service des missiles balistiques nucléaires lancés par les sous-marins de la marine.

Cette déclaration du directeur des communications du NAWCAD soulève également quelques questions quant à la raison pour laquelle ces expériences ont tout de même été financées et soutenues de manière aussi importante par des scientifiques de haut rang au sein de cette organisation. Tous les physiciens auxquels nous avons parlé ces deux dernières années nous ont toujours affirmé que l'"Effet Pais" n'avait aucun fondement scientifique dans la réalité et que les brevets qui s'y rapportaient étaient remplis de jargon pseudo-scientifique et vides de science. Le NAWCAD nous a confirmé qu'ils avaient été suffisamment intéressés par les brevets pour dépenser plus d'un demi-million de dollars sur trois ans pour développer des expériences et des équipements afin de tester les théories du Dr Pais.

Bien que le NAWCAD affirme que les expériences se sont terminées en septembre 2019 sans avoir jamais prouvé l'"effet Pais", l'inventeur nous a affirmé dans un courriel du 18 novembre 2019 que son travail "culmine dans l'activation de l'effet Pais" et que "pour ce qui est des experts en la matière sceptiques, mes idées théoriques seront démontrées comme correctes un de ces jours ...".

Ainsi, à l'heure actuelle, l’US Navy annonce officiellement que sa petite aventure dans des zones étranges de la physique était bel et bien terminée, du moins en ce qui concerne le service maritime. Pourtant, l'épais secret qui entoure encore toute cette entreprise, après que la Marine ait déposé les brevets publiquement, reste remarquablement étrange. Ce n'est que lorsque nous avons obtenu les images, les données et les diapositives du programme d'enregistrement qui tentait de prouver les théories de Pais que l’US Navy nous a contacté pour confirmer l’arrêt total du programme. Nous ne saurons peut-être jamais pourquoi il en a été ainsi, même si certains prétendront qu'il s'agissait d'une simple mésaventure dans la recherche scientifique, voire même d’une dilapidation de l’argent du contribuable. Ce fut une folle aventure (NdT – a wild ride dans le texte original), on peut bien le dire, et nous ne pouvons pas encore dire avec certitude si elle est vraiment si terminée que ça.

Mais quoi qu'il en soit dans la réalité de l’armée, nous en sommes là pour le moment.


https://nsm09.casimages.com/img/2021/03/26//gvOzLb-Small-image-3.jpg

Dessin du concept d'engin hybride sous-marin et aérospatial du Dr S. Pais. © US Patents and Trademarks Office


ouaf ouaf ! bon toutou !!

Hors ligne

 

#2 [↑][↓]  26-03-2021 18:33:00

Henry
Pilote confirmé
Lieu: Plourivo (Côtes d'Armor)
Date d'inscription: 19-11-2010
Renommée :   

Re: [Réel] Des brevets d'OVNI pour l’US Navy (suite et fin ?)

Bonjour Philippe

Merci d'aller nous dénicher et de nous traduire ces articles originaux et fort intéressants


I7-3770K 3.5Ghz OC 3.8 Asus P8Z77-V RAM 16Go G.Skill DDR3-2133 CG MSI GTX 1060 6GB
Boitier Fractal Design Define R4, Corsair AX 750w, Noctua NH-U12P, W10 2004

Hors ligne

 

#3 [↑][↓]  26-03-2021 21:30:22

NezHaut
Commandant de bord
Date d'inscription: 09-01-2018
Renommée :   21 

Re: [Réel] Des brevets d'OVNI pour l’US Navy (suite et fin ?)

Merci pour cet article !

Pour remettre les choses dans un contexte plus général :

- Ce n'est ni le premier, ni le dernier malheureusement, scientifique "renommé" à se montrer suffisamment persuasif pour entraîner du monde dans ses théories fumeuses. Les exemples se trouvent à la pelle, depuis la Grèce Antique jusqu'à nos jours.

- 500.000$ sur 3 ans c'est pinuts... C'est ce que j'avais quasiment pour ma thèse au CNRS... Alors dans le budget défense US, c'est un pourboire... Donc même s'ils se sont laissé convaincre de financer les tests, ce n'était pas non plus le projet du siècle du point de vue financement. Ils ne prenaient vraiment pas un gros risque.


Tim

"If flying were the language of man, soaring would be its poetry."
"Think positive, flaps negative !"

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Maintenance informatique Lausanne