#1 [↑][↓]  27-04-2012 14:25:06

hypocrasfd
Pilote confirmé
Lieu: Fontenilles
Date d'inscription: 10-01-2011
Site web

[Réel] Tempete sur Bilbao et sueurs froides en cabine

J'aurais pas voulu être en cabine !!!

Bilbao


La différence entre les adultes et les enfants c'est le prix de leurs jouets.

Hors ligne

 

#2 [↑][↓]  27-04-2012 15:52:39

amentiba
Pilote Virtuel
Membre donateur
Lieu: Hauts de Seine
Date d'inscription: 02-03-2009
Site web

Re: [Réel] Tempete sur Bilbao et sueurs froides en cabine

je suis étonné que l'atterrissage ai été autorisé, on dirait qu'il y a bien plus de 25 noeuds de vent...


Core I7 4770K 3.5ghz - NVIDIA GEFORCE RTX 2070 8Go DDR 5 - 32 Go RAM DDR3  / Windows 10 64 bits
MSFS 2020

"Je me serai perdu dans la contemplation de la Terre, si je n'avais levé les yeux au ciel..." Amentiba (si,si...)

Hors ligne

 

#3 [↑][↓]  27-04-2012 17:10:04

jeanpierre78
Copilote
Lieu: Près du VOR RBT (France)
Date d'inscription: 23-03-2008
Renommée :   

Re: [Réel] Tempete sur Bilbao et sueurs froides en cabine

Bonsoir,

Selon ma fille qui habite Bilbao et a pris le Bilbao Paris jeudi 26 au soir, les rafales étaient mercredi à 55 kts mais comment par rapport à la piste!!

Jean-Pierre

Dernière modification par jeanpierre78 (27-04-2012 17:11:09)


Ma configuration : CM: MSI A88-XM-E35 FM2, CPU: AMD FM2 A4 5300 - 3.4 GHz, Mémoire : DDR3 - 8 Go, Carte graphique : nVidia GeForce 6500 - 1 Go, Windows 7 Familiale (64 bits)

"Seuls les avions mordent les fous!"

Hors ligne

 

#4 [↑][↓]  27-04-2012 17:49:06

Cedric
Pilote Virtuel
Lieu: Aix en Provence
Date d'inscription: 05-04-2008
Renommée :   67 

Re: [Réel] Tempete sur Bilbao et sueurs froides en cabine

Franchement on dirait des avions téléguidés tellement ils sont ballotés par le vent....J'ai eu la même hier dans FS en faisant mon approche sur PAKT.Résultat deux remises de gaz....et oui rien de moins....je pense que les passagers ont eu peur quand même=8 là...

P.S:Je viens de faire un doublon avec le sujet , désolé...je prend ici...bref impressionnant tout ça!

Dernière modification par Cedric (27-04-2012 17:52:19)


i99900K @ 4.9/RTX2080Super/32Gg/Valve Index/ et toujours la grosse cafetière.
http://www.fsairlines.net/signatures/107400.pnghttps://my.vatsim.net/indicators/1049718

Hors ligne

 

#5 [↑][↓]  27-04-2012 17:54:03

Bee Gee
Pilote Virtuel
Date d'inscription: 18-03-2008
Renommée :   144 

Re: [Réel] Tempete sur Bilbao et sueurs froides en cabine

Ce n'est pas au contôle aérien d'autoriser ou non un atterrissage pour des questions de météo, c'est une décision équipage,

Ca montre que les avions sont solides et tolérants !..


"On n'est pas des ... quand même !" Serge Papagalli,

Hors ligne

 

#6 [↑][↓]  27-04-2012 20:56:10

FlyingVomito
Copilote
Date d'inscription: 15-03-2008

Re: [Réel] Tempete sur Bilbao et sueurs froides en cabine

amentiba a écrit:

je suis étonné que l'atterrissage ai été autorisé, on dirait qu'il y a bien plus de 25 noeuds de vent...

A part si l'aérodrome est déclaré en QGO, il n'y a pas de raisons. Comme le dit beeGee, à chacun de savoir quels sont ses limites ... et celles de son avion.

Dernière modification par FlyingVomito (27-04-2012 20:56:35)

Hors ligne

 

#7 [↑][↓]  27-04-2012 21:17:21

n666eo
En vacances
Date d'inscription: 16-09-2008

Re: [Réel] Tempete sur Bilbao et sueurs froides en cabine

amentiba a écrit:

je suis étonné que l'atterrissage ai été autorisé, on dirait qu'il y a bien plus de 25 noeuds de vent...

Le vent n'a jamais dépassé 18kts, et était même plutôt de l'ordre de 14 - 16kts. Par contre à 70° de l'axe, et avec des rafales à 30kts.


T.

Hors ligne

 

#8 [↑][↓]  28-04-2012 10:28:13

n666eo
En vacances
Date d'inscription: 16-09-2008

Re: [Réel] Tempete sur Bilbao et sueurs froides en cabine

Et au passage, la vidéo est en accéléré, ce qui accentue l'impression d'instabilité... wink


T.

Hors ligne

 

#9 [↑][↓]  28-04-2012 11:46:14

Bee Gee
Pilote Virtuel
Date d'inscription: 18-03-2008
Renommée :   144 

Re: [Réel] Tempete sur Bilbao et sueurs froides en cabine

Et ça donne effectivement une impression erronée,
.......... même s'il est fort, poser par vent de travers laminaire est facile, ça devient vite chiant s'il y a turbulence et cisaillement.. mais c'est ce qui fait encore un tout petit peu l'intérêt du métier !


"On n'est pas des ... quand même !" Serge Papagalli,

Hors ligne

 

#10 [↑][↓]  28-04-2012 11:56:28

Lamehawkeye
Pilote confirmé
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 02-12-2011
Renommée :   

Re: [Réel] Tempete sur Bilbao et sueurs froides en cabine

Bee Gee a écrit:

..c'est ce qui fait encore un tout petit peu l'intérêt du métier !

Ça ne passerait pas aux entretiens de motivation de l'ENAC ^^

Hors ligne

 

#11 [↑][↓]  28-04-2012 18:23:20

Bee Gee
Pilote Virtuel
Date d'inscription: 18-03-2008
Renommée :   144 

Re: [Réel] Tempete sur Bilbao et sueurs froides en cabine

Fort heureusement pour moi je ne suis pas passé par l'Enac ! une bande de branleur ...


"On n'est pas des ... quand même !" Serge Papagalli,

Hors ligne

 

#12 [↑][↓]  29-04-2012 10:02:19

Lamehawkeye
Pilote confirmé
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 02-12-2011
Renommée :   

Re: [Réel] Tempete sur Bilbao et sueurs froides en cabine

^^ belle tentative de provocation!

Hors ligne

 

#13 [↑][↓]  29-04-2012 10:17:05

Bee Gee
Pilote Virtuel
Date d'inscription: 18-03-2008
Renommée :   144 

Re: [Réel] Tempete sur Bilbao et sueurs froides en cabine

caramba ! ça ne marche plus ! laugh


"On n'est pas des ... quand même !" Serge Papagalli,

Hors ligne

 

#14 [↑][↓]  29-04-2012 23:01:51

Jules744
Copilote
Lieu: France
Date d'inscription: 24-04-2010

Re: [Réel] Tempete sur Bilbao et sueurs froides en cabine

Bee Gee a écrit:

Fort heureusement pour moi je ne suis pas passé par l'Enac ! une bande de branleur ...

Non, c'est vrai que se taper 2 ans de sup, c'est pour les branleurs...

Hors ligne

 

#15 [↑][↓]  30-04-2012 00:16:23

n666eo
En vacances
Date d'inscription: 16-09-2008

Re: [Réel] Tempete sur Bilbao et sueurs froides en cabine

Jules744 a écrit:

Bee Gee a écrit:

Fort heureusement pour moi je ne suis pas passé par l'Enac ! une bande de branleur ...

Non, c'est vrai que se taper 2 ans de sup, c'est pour les branleurs...

Heu... en connaissance de cause, je répond oui ! wink Deux années de ma vie jetées par la fenêtre... wink


T.

Hors ligne

 

#16 [↑][↓]  30-04-2012 01:00:14

Zangdaarr
Pilote Virtuel
Date d'inscription: 15-03-2008
Renommée :   17 

Re: [Réel] Tempete sur Bilbao et sueurs froides en cabine

Jules744 a écrit:

Bee Gee a écrit:

Fort heureusement pour moi je ne suis pas passé par l'Enac ! une bande de branleur ...

Non, c'est vrai que se taper 2 ans de sup, c'est pour les branleurs...

Les mecs en sup savent même plus faire un calcul d’intérêt bancaire alors tu sais. Pourtant ça sert plus que les intégrale triples sur volume fermé je t'assure.


https://www.ivao.aero/data/images/awardsdiv/DD.gif https://www.ivao.aero/data/images/awardsdiv/DI.gif

Hors ligne

 

#17 [↑][↓]  30-04-2012 10:47:45

BLB
Copilote
Lieu: Clamart
Date d'inscription: 22-11-2010
Renommée :   
Site web

Re: [Réel] Tempete sur Bilbao et sueurs froides en cabine

Ca ressemblait un peu a ça a Nantes il y a quelques jours quand je suis passé au Leroy Merlin laugh


Laptop MSI, Core I7 10eme génération, RTX2060, 16 gig de ram, SSD 1To, plus 2 SSD 1 To externs et un HDD 1 To. Modules saitek: Radio, switch, multi, FIP, palonnier , Joystick X56, ecran samsung 27" Curve

Hors ligne

 

#18 [↑][↓]  30-04-2012 10:54:50

Jules744
Copilote
Lieu: France
Date d'inscription: 24-04-2010

Re: [Réel] Tempete sur Bilbao et sueurs froides en cabine

Zangdaarr a écrit:

Jules744 a écrit:

Bee Gee a écrit:

Fort heureusement pour moi je ne suis pas passé par l'Enac ! une bande de branleur ...

Non, c'est vrai que se taper 2 ans de sup, c'est pour les branleurs...

Les mecs en sup savent même plus faire un calcul d’intérêt bancaire alors tu sais. Pourtant ça sert plus que les intégrale triples sur volume fermé je t'assure.

C'est sûr on peut s'amuser à se moquer, mais pardon de le dire mais les mathématiques sont des outils indispensables en physiques. La physiques mécanique par la suite nous permet de comprendre bien mieux le comportement de l'avion et a fortiori comment le piloter, après c'est mon avis contre le votre. Mais je trouve stupide de dire, j'ai gâché deux ans de ma vie en prépas, personnellement, je pense que ça apporte la rigueur que un pilote doit avoir.

Hors ligne

 

#19 [↑][↓]  30-04-2012 11:16:43

Jerry150686
Commandant de bord
Membre donateur
Lieu: LFPG - LFPP
Date d'inscription: 13-03-2008
Site web

Re: [Réel] Tempete sur Bilbao et sueurs froides en cabine

Parce que les mecs qui ont trimé et se sont payé leur formation n'ont pas la rigueur?

Sans méchanceté aucune, hein.
La prépa ca sert juste à faire un tri, parce qu'ils ne pouvaient pas ouvrir les portes en grand...


Jerry                http://downloads.precisionmanuals.com/images/forum/Boeing777_Banner_TechTeam.jpg
Blog: Keep calm, and aviate!

Hors ligne

 

#20 [↑][↓]  30-04-2012 11:23:58

Bee Gee
Pilote Virtuel
Date d'inscription: 18-03-2008
Renommée :   144 

Re: [Réel] Tempete sur Bilbao et sueurs froides en cabine

Jules744 a écrit:

Zangdaarr a écrit:

Jules744 a écrit:


Non, c'est vrai que se taper 2 ans de sup, c'est pour les branleurs...

Les mecs en sup savent même plus faire un calcul d’intérêt bancaire alors tu sais. Pourtant ça sert plus que les intégrale triples sur volume fermé je t'assure.

C'est sûr on peut s'amuser à se moquer, mais pardon de le dire mais les mathématiques sont des outils indispensables en physiques. La physiques mécanique par la suite nous permet de comprendre bien mieux le comportement de l'avion et a fortiori comment le piloter, après c'est mon avis contre le votre. Mais je trouve stupide de dire, j'ai gâché deux ans de ma vie en prépas, personnellement, je pense que ça apporte la rigueur que un pilote doit avoir.

C'est quoi la rigueur ?

Je suis bien évidemment d'accord, les maths c'est très important... pour un physicien,.... mais pour un pilote ça ne sert pas à grand chose sauf à passer des examens théoriques totalement débiles, pour un pilote il est très important de bien comprendre les principes physique de base, pour cela le discours est bien plus important que les équations, et les équations nécessaires sont du niveau de lycée, pas de quoi s'en battre les noix.

Ce qu'il faut pour être un bon pilote c'est être moitié manuel - moitié intello, avoir de la bonne logique paysanne, savoir faire simple quand ça commence à merdouiller, avoir le sens de l'analyse, tout ce qu'on apprend pas dans les bouquins de théorie mais  qu'essayent de transmettre les bons instructeurs..

j'ai été longtemps instructeur, je ne prétend pas que j'en étais un bon, mais à mes yeux c'est de très très loin le métier de pilote le plus intéressant, j'ai vu de tout, des gens très brillants travaillant à très haut niveau au CERN, c'est gens là fort sympa au demeurant on s'en méfiait un peu car leur cerveau n'est pas toujours accordé sur le moment présent, j'ai vu des bouchers charcutiers qui excellaient dans le maniement d'un avion mais qui avaient bien du mal avec la théorie, j'ai vu partir des gens de zéro, même pas le certificat d'étude,  et arriver à pilote de ligne à force de travail acharné, ceux là ont ce qui manquera toujours à nombre à l'ENAC, ....  la motivation.... à mon gout ça formate trop à l'ENAC, limite dressage de chimpanzé, ça n'empèche naturellement pas les bons d'y arriver..


"On n'est pas des ... quand même !" Serge Papagalli,

Hors ligne

 

#21 [↑][↓]  30-04-2012 11:24:20

Lamehawkeye
Pilote confirmé
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 02-12-2011
Renommée :   

Re: [Réel] Tempete sur Bilbao et sueurs froides en cabine

Bee Gee a écrit:

caramba ! ça ne marche plus ! laugh

Hé si..on dirait que ça à marché!! ^^

Hors ligne

 

#22 [↑][↓]  30-04-2012 11:40:03

Lamehawkeye
Pilote confirmé
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 02-12-2011
Renommée :   

Re: [Réel] Tempete sur Bilbao et sueurs froides en cabine

Évitons ce genre de conversations ou s'enchaînent les clichés. Rares sont les pilotes qui manquent de motivation quelle que soit leur formation..Enac, formation privée, armée de l'air, les passerelles sont nombreuses, ne pas sombrer dans le débat du niveau d'étude (frustrations etc..) ni dans les jugements de performance des pilotes, ce n'est pas très intéressant.

Hors ligne

 

#23 [↑][↓]  30-04-2012 11:40:43

Jules744
Copilote
Lieu: France
Date d'inscription: 24-04-2010

Re: [Réel] Tempete sur Bilbao et sueurs froides en cabine

Bee Gee a écrit:

Jules744 a écrit:

Zangdaarr a écrit:


Les mecs en sup savent même plus faire un calcul d’intérêt bancaire alors tu sais. Pourtant ça sert plus que les intégrale triples sur volume fermé je t'assure.

C'est sûr on peut s'amuser à se moquer, mais pardon de le dire mais les mathématiques sont des outils indispensables en physiques. La physiques mécanique par la suite nous permet de comprendre bien mieux le comportement de l'avion et a fortiori comment le piloter, après c'est mon avis contre le votre. Mais je trouve stupide de dire, j'ai gâché deux ans de ma vie en prépas, personnellement, je pense que ça apporte la rigueur que un pilote doit avoir.

C'est quoi la rigueur ?

Je suis bien évidemment d'accord, les maths c'est très important... pour un physicien,.... mais pour un pilote ça ne sert pas à grand chose sauf à passer des examens théoriques totalement débiles, pour un pilote il est très important de bien comprendre les principes physique de base, pour cela le discours est bien plus important que les équations, et les équations nécessaires sont du niveau de lycée, pas de quoi s'en battre les noix.

Ce qu'il faut pour être un bon pilote c'est être moitié manuel - moitié intello, avoir de la bonne logique paysanne, savoir faire simple quand ça commence à merdouiller, avoir le sens de l'analyse, tout ce qu'on apprend pas dans les bouquins de théorie mais  qu'essayent de transmettre les bons instructeurs..

j'ai été longtemps instructeur, je ne prétend pas que j'en étais un bon, mais à mes yeux c'est de très très loin le métier de pilote le plus intéressant, j'ai vu de tout, des gens très brillants travaillant à très haut niveau au CERN, c'est gens là fort sympa au demeurant on s'en méfiait un peu car leur cerveau n'est pas toujours accordé sur le moment présent, j'ai vu des bouchers charcutiers qui excellaient dans le maniement d'un avion mais qui avaient bien du mal avec la théorie, j'ai vu partir des gens de zéro, même pas le certificat d'étude,  et arriver à pilote de ligne à force de travail acharné, ceux là ont ce qui manquera toujours à nombre à l'ENAC, ....  la motivation.... à mon gout ça formate trop à l'ENAC, limite dressage de chimpanzé, ça n'empèche naturellement pas les bons d'y arriver..

Salut Bee Gee,
Oui je suis entièrement d'accord, tu as raison, et je partage cette idée à 200%. Mais vu que le système est comme cela, malheureusement on ne peut que s'en contenter. Mais je suis d'accord avec toi sur le fond, pour être pilote pas besoin de tout ça. Mais perso je pense que ça peut apporter un plus. Un exemple, un ami qui allait dans une école privée, les profs lui ont mal appris à lire, il n'a pas eu son bac... 2ans après il était pilote, et aujourd'hui il est instructeur chez Vueling...

Hors ligne

 

#24 [↑][↓]  30-04-2012 11:55:24

n666eo
En vacances
Date d'inscription: 16-09-2008

Re: [Réel] Tempete sur Bilbao et sueurs froides en cabine

C'est sûr on peut s'amuser à se moquer, mais pardon de le dire mais les mathématiques sont des outils indispensables en physiques. La physiques mécanique par la suite nous permet de comprendre bien mieux le comportement de l'avion et a fortiori comment le piloter, après c'est mon avis contre le votre. Mais je trouve stupide de dire, j'ai gâché deux ans de ma vie en prépas, personnellement, je pense que ça apporte la rigueur que un pilote doit avoir

Il n'y a pas qu'en prépa qu'on apprend la rigueur. Tu l'apprends tout aussi bien à la fac, le programme est EXACTEMENT le même, mais la pédagogie souvent bien meilleure à la fac. Et le dernier point est qu'à la fac tu n'est pas un assisté. En prépa, tu n'est toujours pas sorti du lycée... Quand je dis "en connaissance de cause" c'est parce que j'ai fais les deux. Je me démerdais pas trop mal en prépa, j'ai même réussi à être reçu à l'écrit de SupAero. Mais j'ai regardé les débouchés des écoles d'ingé, ce qu'on y apprenait, ce que ça apportait... Pas motivé, j'ai demandé une équivalence pour la fac histoire de voir à quoi ressemble la recherche. Bien sûr on m'a accordé l'équivalence sans même regarder le reste du dossier : "vous venez de prépa, vous avez était reçu à des concours, il n'y aucun soucis, on vous signe le dossier de suite !".

Je te racontes pas comment j'ai galéré en licence de physique. Il a fallut réapprendre à réfléchir par soit même, et non pas sur des schémas bien tracés et appris par cœur, apprendre à sortir du cadre, à se débrouiller avec la science en fait, et non plus à ré appliquer bêtement des calculs et schémas rabâchés ! C'est là que j'ai compris que j'avais perdu 2 ans de ma vie. j'aurai appris la même chose à la fac, tout en profitant des soirées étudiantes, et en acquérant une ouverture d'esprit qui n'existe pas en prépa. La "mauvaise" réputation de la fac vient simplement du fait que l'on y fait ce qu'on veut, et que la majorité en profite pour ne rien foutre... Mais la réputation "d'élite" de la prépa est une belle fumisterie...

Quand à l'utilité des maths et de la physique pour les pilotes, je crois que BeeGee a tout dit...


T.

Hors ligne

 

#25 [↑][↓]  30-04-2012 13:04:03

Lamehawkeye
Pilote confirmé
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 02-12-2011
Renommée :   

Re: [Réel] Tempete sur Bilbao et sueurs froides en cabine

Pour un mec qui a été admissible aux Mines..partir en fac ça a dû être une sacré décision. Je suis dans le même cas que toi (2ans de prépa, écoles sur CCP seulement mais ni l'EA, ni Supaéro, ni l'Enac donc réorientation et licence de physique appliquée puis ATPL) et je ne vois pas l’intérêt de comparer prépa et fac, tu pourrais m'éclairer?
Ça n'a pas lieu d'être puisque ces deux formations ne sont pas concurrentes, en prépa c'est la sélection par les sciences pour des élèves qu'on expose à la résolution de problèmes afin d'en faire de futures ingé/patrons/financiers capables de prendre des décisions et de s'adapter.
La fac c'est la recherche, l'approfondissement d'un domaine, absolument aucun rapport avec l'ingénieurerie, les élèves sont voués à passer un doctorat qui les mènera vers un domaine de spécialisation dans lequel ils essaieront à leur échelle de faire avancer la science. Certains qui regretteraient de n'avoir pas fait prépa peuvent même passer les concours CPGE en licence alors..Ceux qui critique la fac (personne ici) s'en prenne à mon avis à l'inertie de l'administration, le manque de moyen, l'investissement des profs..etc mais pas à la qualité de la formation pour les rares qui vont jusqu'au bout.
L'élite ce n'est pas forcement péjoratif, la sélection en prépa aujourd'hui à part sur Paris est très ouverte et non pas fermée aux enfants des élites, on forme des gens à devenir les élites -des gens a haut poste qui dirigeront des équipes- ce n'est pas ouvert à tous.
Comparons ce qui est comparable.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Maintenance informatique Lausanne